Juin 2023 : la passerelle apte au service !

Publié le par

Juin 2023 : la passerelle a passé ses tests !

1 - La passerelle apte au service !

Ces 30 et 31 mai, les techniciens d’un bureau d’études spécialisé dans les essais sur ouvrages d’art (B.O.A.S., basé à Heyrieux, dans l’Isère), sont venus tester la résistance de la passerelle, acte par lequel se conclut totalement la réalisation de cette dernière.

Les essais ont commencé par des épreuves de chargements statiques. L’enjeu de cette première phase était de vérifier que la résistance de l’ouvrage et son degré de déformation, imposés au constructeur dans le cahier des charges, sont bien conformes. Sur les trois travées, les techniciens ont successivement placé des citernes d’eau souples, au total huit de 6000 litres de capacité, représentant une masse de 48 tonnes.

A l’aide d’un théodolite (appareil topographique permettant le relevé extrêmement précis de points dans l’espace), ils ont relevé les positions de plusieurs points sur le tablier, avant et pendant le chargement, et comparé les deux ensembles de mesures.

Les techniciens ont relevé un fléchissement maximal de 40 mm, inférieur aux 62 mm tolérés.

La deuxième phase était celle des essais vibratoires. L’enjeu de ces essais était d’évaluer le confort des usagers et la pérennité de la structure, toujours en lien avec les valeurs théoriquement prévues par les études.

Une partie des essais se fait avec une « masse de choc », simple masse munie d’un embout en caoutchouc et d’un capteur, qui mesure en temps réel le degré de dispersion du coup au point d’impact.

L’autre partie des essais se fait en réquisitionnant une foule sommée de se déplacer selon différents cas de figure : déplacement désordonné, déplacement cadencé (en marchant au pas), sauts, course désordonnée, course cadencée. Plusieurs appareils de mesure, des accéléromètres, qui relèvent l’accélération des vibrations selon les trois dimensions de l’espace, ont été répartis le long du tablier, permettant ensuite aux techniciens d’analyser la variation des courbes de fréquences vibratoires.

Pour cette partie des essais, trente frères et sœurs ont été mis à contribution. La course cadencée a donné lieu à une ondulation visible (mais normale) de la passerelle de haut en bas.

Avec le succès de ces essais, notre passerelle est déclarée apte au service !

2 - Comment aider ?

Pour nous aider, vous pouvez envoyer vos dons en précisant « don pour le Site NDN », et en indiquant dans chaque cas si vous souhaitez un reçu fiscal (merci alors de nous communiquer votre adresse) :

Par ailleurs, nous avons un urgent besoin de vos prières ! Pour cela, nous vous proposons de devenir "Sentinelles du Site Notre-Dame des Neiges". Pour en savoir plus, RdV sur sentinelles.fmnd.org !

Nous vous remercions et vous assurons de nos prières auprès de la Sainte Famille : Jésus, Marie et Joseph.

3 - Pour suivre l'avancée du chantier

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juin 2024 : Notre-Dame Reine de la Paix
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers