Août 2022 : Lettre à nos amis

Août 2022 : Lettre à nos amis

Saint Pierre de Colombier, ce 5 août 2022,
Fête de Notre-Dame des Neiges à Rome

« Ah ! Si mon peuple m’écoutait, Israël, s’il allait sur mes chemins ! » (Ps 80)

Bien chers amis, bien chers jeunes amis,

En cette Fête de Notre-Dame des Neiges, que notre Fondateur nous a appris à aimer, réfugions-nous en petits enfants confiants dans le Cœur Immaculé de Marie.

Dieu a donné à l’Église et au monde, le 5 août 358, le signe miraculeux de la neige sur l’une des sept collines de Rome : le Mont Esquilin. La Vierge Marie, dans la nuit du 4 au 5 août 358, s’était manifestée à un couple de patriciens romains. Elle leur avait demandé d’aller rencontrer le Pape Libère et de se rendre avec lui sur le Mont Esquilin où un signe leur serait donné. Ce signe devait marquer l’emplacement du sanctuaire que Dieu voulait voir édifier en son honneur.

L’Empereur Constantin avait fait don au Pape du domaine du Latran où avait été construite sa Cathédrale. Constantin avait fait également édifier sur les tombes de Saint Pierre et de Saint Paul les Basiliques St-Pierre et St-Paul, mais il manquait la Basilique majeure en l’honneur de la Vierge Marie. Depuis le 5 août 358, est honorée à Rome Notre-Dame des Neiges. Personne ne peut contester l’évènement historique de cette neige miraculeuse marquant l’emplacement de la première Basilique Notre-Dame des Neiges, qui a été agrandie après le Concile d’Éphèse de 431.

Le signe de la neige symbolise à la fois l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, sa maternité divine et sa mission de médiatrice de toutes grâces. Consacrons-nous avec confiance à Notre-Dame des Neiges et laissons-nous guider par celle que notre Fondateur appelait notre première de cordée.

En ce mois de juillet, nous avons médité en quelques Messes des extraits du premier livre des Rois, chapitres 17 et 18. Nous ne pouvions pas ne pas actualiser ces passages à ce que nous vivions. La grande sécheresse, par laquelle Dieu avait châtié son Peuple, était due aux péchés du Peuple de Dieu et de son roi Achab : « vous avez refusé d’obéir aux commandements du Seigneur et tu t’es rallié au culte des dieux Baals» (1 R 18,  18-19). Élie, seul, contre 850 faux prophètes, fit triompher la cause de Dieu. Le Peuple s’écria : « c’est le Seigneur qui est Dieu ! C’est le Seigneur qui est Dieu !» Les faux prophètes furent égorgés (1R 18, 39-40). Élie monta ensuite vers le sommet du Mont Carmel pour prier Dieu d’envoyer la pluie. Une tradition, confirmée par la Bse Anne-Catherine Emmerich, dit que dans le nuage qui s’élevait de la mer, Elie vit la Vierge Marie qui devait donner naissance au Sauveur, le Fils de Dieu. Le châtiment divin prit alors fin au cours de la troisième année de sécheresse. Après ce châtiment qui avait marqué le Peuple de Dieu, des ermites se sont succédés pendant huit siècles pour obtenir de Dieu la naissance de la Vierge qui devait enfanter le Fils de Dieu, le Sauveur.

La Liturgie de l’Église nous a fait lire ces extraits du premier livre des Rois, peu de jours avant la Fête de Notre-Dame du Mont-Carmel. Puissent ces extraits de la Parole de Dieu nous aider à interpréter les signes de notre temps. Dieu nous donnera la pluie si nous la lui demandons avec foi et confiance, mais, comme au temps du prophète Élie, Il attend que nous nous convertissions.

Le Psaume 80 doit aussi nous permettre d’interpréter les signes de notre temps. La sécheresse de notre terre symbolise une sécheresse plus grave encore : la sécheresse des âmes qui n’obéissent plus à la Loi de Dieu ni à leur conscience.

Méditons les versets du Psaume 80 et cet appel de Dieu : « Ah ! Si mon peuple m’écoutait, Israël, s’il allait sur mes chemins ! Aussitôt j’humilierais ses ennemis… Je le nourrirais de la fleur du froment, je le rassasierais avec le miel du rocher ! »

Demandons à Notre-Dame des Neiges, ce 5 août, le 15 août et le 22 août, des grâces de conversion pour nous et pour le monde. Soyons auprès de nos contemporains les témoins de la Loi de Dieu comme l’ont été le prophète Elie et tous les vrais prophètes. Ne soyons ni des « chiens muets », ni des faux prophètes qui se modèlent sur l’esprit du monde, mais ayons le courage de témoigner sans peur de la Vérité révélée : Jésus, Voie, Vérité et Vie.

Nous rendons grâce pour les activités apostoliques de ce mois de juillet : colonie, camps d’adolescents et d’adolescentes, route de jeunes, session de Sens, retraites. De très nombreuses grâces ont été données par Dieu. Enfants, adolescents et adultes rayonnaient la joie de Dieu. Oui, nous avons expérimenté la conclusion du psaume 80 : Dieu a nourri enfants, adolescents, jeunes et adultes de la fleur du froment et les a rassasiés avec le miel du rocher.

Tout cela nous réjouit profondément et nous pousse à continuer à privilégier joie et espérance, « Gaudium et Spes », plutôt que tristesses et angoisse, « Luctus et Angor ». Jésus continue à lancer ses appels à l’Amour. Ne nous décourageons pas. Des jeunes, en nos temps, n’ont pas peur de se donner totalement à Notre-Seigneur, en laissant tout pour Le suivre. Rendons grâce à Dieu.

Nous vous invitons à participer avec nous à la grande neuvaine à la Reine du Rosaire de Pompéi, initiée par le Bienheureux Bartolo Longo et priée par Saint Padre Pio.

Nous la commencerons le 15 août et la terminerons le 7 octobre. Chaque jour, nous prierons ensemble le premier chapelet à 6h30, le 2e à 8h30, le 3e à 13h10 et le 4e à 18h00.

Pourquoi 6 neuvaines de rosaires de suite ? Pour obtenir les grandes grâces que nous demandons à Dieu pour la reprise des travaux du Site Notre-Dame des Neiges et le Chapitre du 18 au 24 janvier 2023. Les trois premières neuvaines seront des neuvaines de demandes et les trois autres neuvaines seront des neuvaines d’action de grâces.

Jésus et les vrais prophètes ont été combattus. Il n’est donc pas étonnant que ceux qui, aujourd’hui, veulent annoncer fidèlement la Vérité révélée en témoins fidèles de Notre-Seigneur soient eux aussi combattus. Ayez confiance et que notre espérance soit fondée sur Jésus, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs et sur le triomphe du Cœur Immaculé de Marie. Nous vous remercions du soutien de vos prières et nous vous assurons de nos prières à toutes vos intentions.

Nous confions à vos prières le pèlerinage des jeunes sur les pas de Sainte Jeanne d’Arc et des martyrs de Vendée du 10 au 21 août. Il est encore possible de s’inscrire. Du 23 au 26 août, nous organisons un car pour Lourdes. Merci à ceux qui sont intéressés par ce pèlerinage de s’inscrire sans tarder. Nous serons heureux d’accueillir plusieurs d’entre vous pour les vœux perpétuels de nos sœurs Gaëtane et Zélie, le samedi 3 septembre. Portons bien dans nos prières nos deux sœurs et ceux qui vont nous rejoindre en ce temps de rentrée.

Je vous bénis affectueusement et vous assure de la prière et de l’affection de Mère Hélène et de tous nos frères et sœurs. Avec la Vierge Marie, Reine de France, écoutons la Voix de notre Dieu.

Père Bernard

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Décembre 2022 : Avec Notre-Dame des Neiges, p...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers