Juin 2019 : Témoignons de la vérité dans la douceur de l'amour !

Témoignons de la Vérité dans la douceur de l'amour et vivons dans la vérité. Que le mois du Sacré-Cœur de l’année Saint Jean-Paul II soit vécu avec joie et confiance !

           Bien chers amis, bien chers jeunes amis,

                Vivons avec joie et confiance le mois du Sacré Cœur de l’année St Jean-Paul II. Nous remercions Dieu pour les grandes grâces qui ont été données, le premier samedi du mois de mai, par la consécration solennelle au Cœur Immaculé de Marie. Nous avons été très touchés par le grand nombre d’amis de Notre-Dame des Neiges, présents en notre église de Saint-Pierre-de-Colombier ou unis à nous grâce à la connexion internet. A la fin de l’ordination diaconale de nos frères Augustin et Benoît, j’ai rappelé, après avoir remercié notre évêque, Mgr Jean-Louis Balsa, les fruits de cette consécration : la pacification des cœurs. Le Cœur Immaculé de Marie est vraiment notre refuge, notre Arche d’Alliance.

                En ce mois de juin, rappelons ce que Jean-Paul II disait en 1986 à Paray-le-Monial : « Sachez accueillir la présence du Cœur du Christ en Lui confiant votre foyer. Qu’Il inspire votre générosité, votre fidélité au sacrement où votre alliance a été scellée devant Dieu ! » Mère Teresa, en cette même année 1986, témoignait également à Paray-le-Monial : « L’amour commence à la maison et le Cœur de Jésus doit être le centre de cet amour. La consécration est une façon de toucher et d’unir toutes les familles. Cela apporte la paix, l’unité aux familles désunies ». La consécration au Cœur Immaculé de Marie ne porte pas ombrage à la consécration au Sacré Cœur de Jésus. La Vierge Marie nous renvoie toujours à Jésus. Laissons-nous guider par elle, nous aimerons mieux Jésus !

            Nous allons avoir la joie de célébrer la solennité de Pentecôte. Merci de bien prier pour les jeunes que nous accueillerons à Saint-Pierre-de-Colombier et pour tous les jeunes et moins jeunes qui participeront dans le monde à des rassemblements. Que l’Esprit-Saint puisse allumer le Feu de l’Amour divin en de nombreux cœurs de baptisés afin qu’ils soient ce qu’ils doivent être pour embraser notre monde au Feu de cet Amour.

            Beaucoup, parmi vous, se sont mobilisés avec nous pour obtenir du Ciel que Vincent Lambert puisse continuer à être hydraté et alimenté et que triomphe l’Évangile de la Vie. Une grande grâce a été obtenue, mais le combat est loin d’être terminé. Puisse ce mois du Sacré Cœur nous faire grandir dans l’espérance : si nous croyons, nous verrons la Puissance du Cœur de Jésus, qui règnera malgré Satan et ses suppôts. Demandons à Ste Marguerite-Marie de nous obtenir des grâces de prière et d’action pour hâter le triomphe de l’Evangile de la Vérité, de la Vie et de l’Amour ! Ne nous décourageons pas : la France et l’Europe, si nous ne nous lassons pas de prier, souffrir et offrir, se convertiront et retrouveront la fidélité à leurs racines chrétiennes ! Jésus, nous avons confiance en Toi !

I - Avant de commencer...

 

Prière d’introduction

Cœur Sacré de Jésus, Notre-Dame des Neiges, Saint Joseph, Saint Justin, Sts martyrs de Lyon, Bse Anne-Marie, Bx Edouard Poppe, St Charles Lwanga, St Boniface, St Barnabé, St Antoine de Padoue, Ste Germaine, St Jean-François Régis, St Louis de Gonzague, St Jean-Baptiste, Bse Marie-Joséphine, St Cyrille, Saint Irénée, Sts Pierre et Paul, Sts martyrs de Rome, Saints Patrons et Saints Anges gardiens.

Parole de Dieu : Jn 17, 13-26.

« Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. » Jn 17, 13-26

 

II - Les rubriques du carnet de cordée

 

1) La première rubrique du carnet de cordée : discipline : être ordonné.

            7 règles : 1) Chaque chose a sa place. 2) Remettre les choses à leur place. 3) Regarder l’agenda. 4) Ne pas laisser les papiers s’empiler. 5) Ne pas pratiquer la procrastination (demain !). 6) Se fixer des objectifs et des délais pour les réaliser. 7) Ne pas s’encombrer d’affaires non nécessaires. (http://fr.apolliner.com/2008/06/habitudes-personnes-organisees).

 

2) La deuxième rubrique : prévisions pour être de vrais témoins de la vérité.

            Afin de ne pas nous laisser piéger par le Malin et les manipulateurs, exerçons le discernement et fuyons les occasions de péché et les mauvaises relations (cf. CEC n°2846).

 

3) La troisième rubrique : consigne spirituelle : témoins de la Vérité dans la douceur de l’Amour.

          Jésus a affirmé (Jn 8, 12s.) : « Je suis la lumière du monde ». Des pharisiens Lui reprochèrent de se rendre témoignage à Lui-même, ce qui invalidait son témoignage. Notre-Seigneur leur répliqua : « Moi, je suis à moi-même mon propre témoin, et le Père, qui m’a envoyé, témoigne aussi pour moi » (Jn 8, 18). Comprenons mieux, en ce mois du Sacré Cœur, ce que Jésus veut nous dire. Il est le Verbe incarné, le Fils unique de Dieu le Père. Par son Être, ses Paroles, ses miracles, son Amour pour toutes les personnes, Il a rendu témoignage à la Vérité. Il est la Vérité en Personne. Contemplons Jésus en tous ses mystères et demandons à l’Esprit-Saint et à la Vierge Marie la grâce de L’imiter.

            Jésus, après avoir institué l’Eucharistie, disait à ses apôtres (Jn 15, 26) : « Lorsque le Consolateur que je vous enverrai d'auprès du Père, l'Esprit de vérité qui procède du Père, sera venu, il rendra témoignage de moi. Et vous aussi, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement ». Cette prophétie s’est réalisée le jour de Pentecôte. Les apôtres ont reçu l’Esprit-Saint qui, en chacun des apôtres, a rendu témoignage de Jésus et leur a donné la force de témoigner. Le soir de Pentecôte, Pierre a évangélisé un grand nombre de Juifs : 3000 se firent baptiser (Ac 2, 41) ! Ne soyons plus timides : l’Esprit de Vérité nous a été donné. Il nous donnera la force de témoigner auprès de nos contemporains qui ne connaissent pas Dieu. Témoignons de Jésus et de son Amour !

            Jésus disait encore aux apôtres, dans le discours après la Cène (Jn 16, 13) : « Quand l'Esprit de vérité, sera venu, il vous guidera dans toute la vérité ». Cet Esprit de vérité, Jésus l’avait appelé : « Paraclet » (Jn 17, 7). Le Paraclet est l’avocat, le consolateur. L’Esprit-Saint est plus puissant que le prince du monde (Satan) (Jn 17, 15). Puisse cette prophétie nous garder dans la confiance en ces temps difficiles. Le prince de ce monde, Satan, est « l’accusateur de nos frères » (Ap 12, 10). Il veut nous faire condamner. Il a réussi à faire condamner Jésus et Il réussit à faire condamner aujourd’hui des chrétiens. Si nous sommes calomniés, méprisés, ne nous décourageons pas : Dieu notre Père et Jésus nous envoient le Paraclet pour nous consoler et être notre avocat. Imitons Saint Jean-Paul II, Sainte Mère Térésa et le Professeur Jérôme Lejeune : témoignons sans peur de la Vérité dans la douceur de l’Amour !

            Jésus disait enfin à son Père en présence de ses apôtres (Jn 17, 17) : « Consacre-les (sanctifie-les) dans la vérité ». Joseph Ratzinger, la veille de son ordination sacerdotale a été affermi par cette prière de Jésus. La conviction d’être consacré dans la Vérité lui fera choisir plus tard cette devise : « Collaborateurs de la Vérité » (3 Jn, 8). Philippe Maxence, dans « L'Homme Nouveau » du 23 septembre 2016, cite un passage éclairant du livre « Dernières conversations » de Benoît XVI : « Cela fait longtemps qu’on met la vérité entre parenthèses, parce qu’elle paraît trop grande. Personne n’ose affirmer : “Nous détenons la vérité !”, de sorte que ­même en théologie, c’est un concept que nous avons largement abandonné. Au cours de ces années de lutte, les années 1970, cette question m’est apparue clairement : si nous abandonnons la vérité, à quoi bon faire tout cela ? Il faut absolument que la vérité entre en jeu. » Plus loin, il ajoute encore, en évoquant sa devise (« collaborateur de la vérité ») : « On peut collaborer avec la vérité, parce qu’elle est une personne. » Cette Personne, nous le savons, elle a un visage et un nom : Notre Seigneur Jésus-Christ ». En ce temps de dictature du relativisme - selon l’expression de Benoît XVI -, soyons des « Collaborateurs de la Vérité » en n’ayant pas peur d’appeler le bien et le mal par leur nom. Pour collaborer avec la Vérité en Personne, il faut du courage. Jésus a promis (Ac 1,8) que l’Esprit-Saint nous communiquerait le don de force pour être ses témoins. A Paray-le-Monial, Jésus a dit à Ste Marguerite-Marie : « Si tu crois, tu verras la puissance de mon Cœur ». Soyons courageux, mais témoignons toujours de la Vérité dans la douceur de l’Amour. En ce mois de son Sacré Cœur, Jésus nous dit : « Bienheureux les doux » (Mt 5, 5) et Il nous invite à L’imiter, Lui qui est « doux et humble de Cœur » (Mt 11, 29). La Vérité ne s’impose pas par la violence ou la contrainte, mais par la douceur de l’Amour.

            Nos contemporains ont besoin de témoins de la Vérité pour éclairer leur intelligence. Saint Thomas d’Aquin est notre modèle. Il a compris que toute la création est intelligible. Tout a été pensé et créé par Dieu (cf. prologue de l’évangile selon Saint Jean). Tous les êtres créés reçoivent leur existence de Dieu créateur. Dieu a « pensé » chaque espèce ou chaque nature. L’intelligence humaine a la capacité de « comprendre » la nature ou l’essence de chaque être créé. L’intelligibilité de tous les êtres de la création élève notre intelligence vers Dieu Créateur. Tous les hommes pourraient chanter avec le Psaume 99 : « Reconnaissez que le Seigneur est Dieu. Il nous a faits et nous sommes à Lui ». Ne nous laissons pas influencer par ceux qui prétendent qu’il n’y a pas de Vérité ! La Vérité existe, elle est une Personne, elle a un Nom : Notre-Seigneur Jésus-Christ !

            Témoigner de la Vérité dans la douceur de l’Amour n’est pas suffisant. Jésus nous appelle à vivre dans la Vérité : « Celui qui fait la vérité vient à la lumière » (Jn 3, 21).  « Ce n'est pas celui qui m'aura dit: " Seigneur, Seigneur! " qui entrera dans le royaume des cieux, mais celui qui aura fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Mt 7, 21). Faire la vérité, c’est se décider pour la sainteté. Vivons ce mois du Sacré Cœur en ouvrant notre cœur à l’Esprit-Saint, en témoignant de la Vérité dans la douceur de l’Amour et en vivant dans la Vérité. Désirons ardemment être des saints pour rayonner l’Amour de Dieu !

 

4) La quatrième rubrique : formation : Encyclique de Jean-Paul II sur l’Esprit-Saint «Dominum et vivificantem ».

Dans l’introduction de cette Encyclique, ce Saint Pape disait :

«Devant un ciel et une terre qui «passent», elle sait bien que «les paroles qui ne passeront point» revêtent une éloquence particulière. Ce sont les paroles du Christ sur l'Esprit Saint, source inépuisable de l'«eau jaillissant en vie éternelle», vérité et grâce du salut. Elle veut réfléchir sur ces paroles, elle veut rappeler ces paroles aux croyants et à tous les hommes ».

 

5) La cinquième rubrique : action : évangéliser en servant la Vérité dans la charité

      Le Pape François, dans « La joie de l’évangile » (n°146), écrit : « Quand on s’attarde à chercher à comprendre quel est le message d’un texte, on exerce le «culte de la vérité». C’est l’humilité du cœur qui reconnaît que la Parole nous transcende toujours, que nous n’en sommes « ni les maîtres, ni les propriétaires, mais les dépositaires, les hérauts, les serviteurs ». Cette attitude de vénération humble et émerveillée de la Parole s’exprime en prenant du temps pour l’étudier avec la plus grande attention et avec une sainte crainte de la manipuler ». Evangélisons en servant la Vérité en Personne qu’est le Verbe incarné, Jésus, et en la transmettant fidèlement et intégralement.

6) La sixième rubrique : partage

            Nous confions à vos prières les jeunes que nous allons accueillir pour Pentecôte à St Pierre-de-Colombier. Ne perdons pas courage, confiance, foi, espérance et charité. Mère Marie-Augusta disait à ses enfants spirituels : « Les desseins de Dieu sont impénétrables, souffrons-les avec amour, avec fidélité, avec intégrité. Nous devons beaucoup pâtir, beaucoup souffrir. Voyons dans l'épreuve, même très douloureuse, que Dieu nous envoie, une preuve de fidélité, d'amour de sa part, la grâce de choix qu'Il offre à ses amis en leur demandant leur acceptation amoureuse de l'«ecce ad omnia». Soyons confiants et abandonnés à la sainte volonté du Père Céleste : ce sont des fruits de sainteté que l'on offre alors dans ce dont on ressent le sacrifice. Jésus veille sur ses amis ; Il garde jalousement ses frères et déverse son Cœur sur ses bien-aimés. »

En union avec Mère Magdeleine et nos frères et sœurs, je vous assure de nos prières et de notre affection et je confie à vos prières nos grandes intentions : les vocations d’apôtres de l’Amour, le développement de notre Famille Missionnaire de Notre-Dame dans la fidélité à l’esprit de nos Fondateurs, les travaux sur le Site de Notre-Dame des Neiges qui ont commencé en ce mois de mai. Merci à tous nos généreux bienfaiteurs. Que St Joseph vous bénisse. Je vous bénis affectueusement.

Père Bernard

III - Des nouvelles du site Notre-Dame des Neiges !

 

 

Début mai la 1ère phase du chantier a commencé ! La voie d’accès au site est désormais presque terminée. Nous travaillons aux fondations du mur de soutènement dont la construction devrait commencer prochainement. Nous vous remercions pour votre aide, grande ou petite !

Pour nous aider, vous pouvez envoyer vos dons, en précisant : « don pour Site NDN », et en indiquant dans chaque cas si vous souhaitez un reçu fiscal (merci  alors de nous communiquer votre adresse)

· par chèque à l’ordre de « Famille Missionnaire de Notre-Dame » à : FMND, 65 rue du Village – 07450 Saint-Pierre de Colombier, ou

· par virement : nous contacter ! (mail : saint.pierre@fmnd.org)

 

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juillet 2019 : les commandements de Dieu
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers