Septembre 2023 : Vivre la prière de Marie, la Foi de Marie, la sainteté de Marie, l'amour de Marie, la joie de Marie !

Septembre 2023 : Vivre la prière de Marie, la Foi de Marie, la sainteté de Marie, l'amour de Marie, la joie de Marie !

I - Avant de commencer...

Bien chers amis, bien chers jeunes amis,

Dans notre lettre du 5 août dernier, nous vous avons donné un compte-rendu des activités apostoliques de cet été. Nous avions mentionné le départ du pèlerinage des jeunes avec la Messe d’envoi que j’ai célébré à Lourdes. Les jeunes amis de Notre-Dame des Neiges sont revenus très heureux de leur pèlerinage, le 12 août au soir. Ils ont eu la grâce de prier en Espagne Saint Manuel, le saint des tabernacles abandonnés, et Saint Rafael Arnaiz Barón. Ils ont ensuite participé aux JMJ à Lisbonne, puis se sont rendus à Fatima, à Garabandal, à Bétharram et ont conclu par une belle consécration au Cœur Immaculé de Marie devant la statue de Notre-Dame des Neiges à St-Pierre, consécration préparée tout au long de leur pèlerinage. Nous rendons grâce à Dieu pour ce beau temps de grâces.

La solennité du 15 août a été bien préparée avec les familles présentes à Saint-Pierre. Plusieurs membres de la Communauté ont vécu cette solennité à Lourdes et se sont réjouis de constater que les foules reviennent en ce sanctuaire national et international.

Nous avons terminé le mois d’août par un riche pèlerinage Domini (près de 70 sœurs et frères) à St Maximin la Sainte Baume, Cotignac où l’on vénère Notre-Dame des Grâces et St Joseph à 3 kilomètres du sanctuaire de ND des Grâces. Ce pèlerinage a permis de bien nous préparer à entrer dans la troisième retraite de la Communauté qui s’est conclue par la profession des vœux temporaires et les entrées au noviciat.

Demain, 2 septembre, sœur Camille professera ses vœux perpétuels. Nous confions à vos prières les postulants (filles et garçons qui vont nous rejoindre). Nous avons choisi comme Consigne de cordée les quatre méditations développées par Don Gobbi en 1991 avec les prêtres du Mouvement Sacerdotal Marial. Cette Consigne devrait vous aider à bien commencer une nouvelle année de travail ou d’études en étant plus unis au Cœur Immaculé de Marie.

Prière d'introduction

Viens Esprit de sainteté, Notre Père, Je vous salue Marie, ND des Neiges, St Joseph, Ste Thérèse, Sts Michel, Gabriel et Raphaël, Sts Anges gardiens, St Grégoire le Gd, Bse Dina, Ste Mère Térésa, Bx Frédéric Ozanam, St Jean Gabriel, servante de Dieu Anicka Zelikova, St Jean Chrysostome, St Matthieu, St Maurice, St Padre Pio, Sts Côme et Damien, Ste Thérèse Couderc, St Vincent de Paul, St Venceslas, St Jérôme, Saints Patrons.

Effort : 

Être en tout temps et en tout lieu à l’écoute de Jésus, Marie et Joseph.

Parole de Dieu : Lc 2, 40-52

Apprenons de la Vierge Marie à garder tous les mystères de la vie de Jésus dans notre cœur (Lc 2, 51).

 «  L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui. Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents. Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher. C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? » Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements. Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. » (Lc 2, 40-52)  » (Lc 1, 39-56)

II - Les rubriques du carnet de cordée

1) Discipline : ne pas critiquer

Il existe une critique constructive. St Jean-Baptiste a condamné courageusement l’adultère d’Hérode. Mais il existe aussi une critique destructrice qui divise les personnes, l’Église, les familles, les communautés et les Nations. Veillons et prions. N’oublions pas la parabole de la paille et de la poutre (Lc 6, 39-45).

2) Prévisions :

La sainteté selon la vie de la Sainte Famille et celle de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus se résumait ainsi : faire les plus petites choses en esprit de perfection, dans l’humilité, l’obéissance et l’amour.

3) Consigne spirituelleVivre la prière de Marie, la Foi de Marie, la sainteté de Marie, l’amour de Marie, la joie de Marie.

Saint Paul disait, dans sa lettre aux Galates : « Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20). Tout baptisé devrait désirer cette identification à Jésus, malgré ses faiblesses et ses péchés. Nous ne devons pas nous décourager et le Cœur Immaculé de Marie nous est donné par Dieu pour être comme notre arche d’Alliance. Don Stefano Gobbi a été le petit instrument fidèle de la Vierge Marie pour appeler les prêtres à se consacrer au Cœur Immaculé de Marie. Il a retransmis fidèlement et courageusement les locutions intérieures qu’il recevait de la Vierge Marie. En 1991, il avait préparé pour les prêtres quatre méditations pour les aider à vivre l’expérience de Saint Paul : « Ce n’est pas moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi », en y ajoutant cette autre expérience : « C’est la Vierge Marie qui vit aussi en moi ». Pour obtenir cette grâce, il les avait invités à vivre la prière de Marie, la Foi de Marie, la sainteté de Marie, l’Amour de Marie et nous ajoutons sans trahir sa pensée : la joie de Marie.

 Vivre la prière de Marie :

Don Gobbi disait : « Si la Vierge vit en nous, elle veut porter ce fruit dans notre vie, le fruit de sa prière, nous faisant participer non seulement à la fonction de médiation sacerdotale, à laquelle nous participons par le sacerdoce ministériel, auquel le Christ nous a appelés, mais aussi à cette fonction maternelle de médiation, à laquelle Marie nous a appelés par l’acte de consécration, qui nous fait devenir particulièrement siens et lui permet de se manifester particulièrement en nous. » La prière, disait Don Gobbi, doit avoir la première place en nos vies. L’Eucharistie en est le centre. Le Rosaire doit être, comme pour St Jean-Paul II, notre prière préférée. Don Gobbi insistait beaucoup pour que l’on multiplie les cénacles pour obtenir le don de l’Esprit-Saint.

 Le 31 décembre 1989, le Cœur Immaculé de Marie lui avait inspiré ceci : « De toutes les parties du monde, réunissez-vous au Cénacle de mon Cœur Immaculé, dans un acte de prière intense et continue … J’ai recueilli dans mes mains maternelles les prières de tous mes enfants et je les ai déposées dans le calice ouvert du Cœur divin et miséricordieux de mon Fils. Ainsi j’ai pu exercer fortement (grâce à votre prière) mon œuvre de médiation entre vous et mon Fils et j’ai intercédé auprès de Lui pour vous tous en tant que Mère douloureuse et miséricordieuse … Dans mon œuvre d’intercession auprès de mon Fils Jésus, vous, mes petits enfants, par votre prière, avez donné une grande force à votre Maman du Ciel. Je vous remercie  pour votre collaboration généreuse à mes désirs et à mes demandes répétées … Partout se sont répandus les cénacles que j’ai demandés dans mon message du 17 janvier 1974. Votre Mère céleste peut maintenant exercer son grand pouvoir. Je tiens maintenant dans mes mains la précieuse clé qui ouvre la porte d’or du divin Cœur de Jésus, afin de déverser sur le monde l’océan de sa miséricorde. » Soyons zélés et convaincus pour vivre et faire vivre la prière de Marie. Courage et confiance. Levons-nous. Allons !

 Vivre la Foi de Marie :

Dans la première partie de sa méditation, Don Gobbi avait parlé de la grave crise de la Foi qui avait fait entrer l’Église dans le temps de la grande apostasie. Il n’avait pas craint de parler des Pasteurs qui s’étaient laissé entièrement posséder par l’esprit du monde et qui étaient devenus des propagateurs des idéologies politiques et sociales, au lieu d’être des annonciateurs du Christ et de son Église. Des professeurs de théologie propageaient de graves erreurs dans les séminaires et les écoles catholiques. D’autres entretenaient la révolte ouverte et publique contre le Magistère authentique de l’Église. Face à cette très grave crise, Don Gobbi invitait les prêtres à vivre la Foi de Marie. « La grandeur de Marie, disait-il, est d’avoir conçu Jésus, elle a mérité de Le concevoir dans le sein maternel, parce qu’elle l’a d’abord accueilli comme Verbe, comme Parole, dans son esprit, et c’est là la grandeur de la maternité de Marie : avoir ouvert son esprit pour accueillir la Parole de Dieu avec joie, avec Foi et docilité, avec virginité. Elle nous disait, le 11 février 1977 : « J’ai toujours été pure d’esprit, parce que jamais un doute n’a touché la virginité de mon esprit, toujours ouvert pour accueillir la parole de Dieu, pour l’aimer » … Grande est Marie, parce qu’elle a conçu la Parole de Dieu dans son cœur, de sorte qu’à un certain moment, elle était celle qui croyait le plus … Vous voyez la grandeur de Marie et puis vous me dites : pour porter les fruits d’une foi mûre, que faire ? Mais vivre  (de) la Sainte Vierge ! Cela suffit, cela suffit. Sans polémique, vivez de la Vierge dans l’Eglise d’aujourd’hui, apportez la splendeur, apportez la force, apportez l’héroïsme de sa foi... Il faut être la présence de Marie aujourd’hui … pour guérir l’Eglise de la grande apostasie qui est en train de se répandre. Il suffit d’être Elle. Elle est l’ennemie de l’erreur. Toi seule (Vierge Marie) as détruit toutes les hérésies dans le monde entier ».

Vivre la sainteté de Marie :

            La sainteté de Marie, disait Don Gobbi, est caractérisée par quatre éléments :

  • sainteté cachée ;
  • sainteté qui coïncide avec la pleine possession de Dieu ;
  • sainteté qui est conformation au Christ ;
  • sainteté façonnée par l’Esprit-Saint.

« La sainteté de Marie est le chef-d’œuvre de l’Esprit-Saint ! » C’est cette sainteté que nous sommes appelés à vivre. « Frères prêtres, disait Don Gobbi, avez-vous vu quand vous mettez des graines dans un jardin ? Le printemps arrive, le soleil réchauffe et la graine commence à germer, puis elle devient une pousse, puis elle grandit de plus en plus, puis elle produit des fleurs, puis elle porte des fruits. Ainsi, grâce à la chaleur des sept dons de l’Esprit-Saint qui pénètrent dans l’âme comme des rayons de lumière divine, ces vertus commencent à germer, elles grandissent, et voilà notre âme qui devient le jardin de Dieu, le jardin des vertus : la Foi grandit, l’espérance grandit, la charité grandit. Ces trois vertus théologales sont le fondement de toute structure de vie spirituelle, la base.

Ensuite, les quatre vertus morales grandissent, les fondamentales, la prudence, la force d’âme, la justice, la tempérance.

Et puis les autres : humilité, silence, prière, obéissance, miséricorde, pureté. De plus en plus. Et en pratiquant ces vertus, nous marchons avec force vers le but de la sainteté. Ce ne sont pas les dons extraordinaires qui font les saints, mais l’exercice héroïque des vertus… Et je conclus : St Louis de Montfort dit : « Quand viendront les temps où les âmes respireront Marie comme les poumons respirent l’air, l’Église connaîtra une si grande sainteté qu’elle n’en n’a jamais connue et qu’elle ne connaîtra plus jamais, parce que c’est la sainteté même de Marie.»

Vivre l’Amour de Marie :

            Don Gobbi disait que, pour lui, le plus grand péché d’un prêtre, c’est d’avoir le cœur dur. « La Vierge donc élargit les cœurs des prêtres, les rend doux et les remplit d’amour. La Vierge chasse tous ces petits amours, « dehors, dehors! », elle taille tous ces petits attachements. Une fois, intérieurement, la Vierge est venue me voir et m’a montré des ciseaux tout en or. « Avec ces ciseaux, je coupe les attachements désordonnés des prêtres et des âmes consacrées. Et je dois travailler jour et nuit ». Ne la faites pas travailler trop dur cette pauvre Vierge, ne la faites pas travailler trop dur … Et elle remplit nos cœurs du grand amour qui est dans le Cœur de Marie. Qu’y a-t-il dans le Cœur de Marie ? Un seul grand amour, un seul : envers son Fils et envers ses enfants, parce qu’elle est Mère. Elle remplit nos cœurs d’amour pour Jésus, elle remplit nos cœurs d’amour pour les âmes. Je me suis demandé : mais en fin de compte, pourquoi nous demandes-tu la consécration ? Pourquoi nous demandes-tu d’entrer dans le jardin de ton cœur ? La réponse ultime : « Parce que vous devez aimer Jésus avec mon Cœur, avec mon amour, parce que je veux moi-même aimer Jésus dans votre cœur, avec votre cœur.» Vivre l’Amour de Marie, c’est donc aimer Jésus et notre prochain avec le Cœur de Marie, avec son amour. N’ayons pas peur : laissons la Vierge Marie vivre en nous et aimer en nous.

Vivre la joie de Marie :

Don Gobbi nous a appelés à vivre la prière de Marie, la Foi de Marie, la sainteté de Marie et l’amour de Marie. Les quatre méditations qu’il a données aux prêtres du MSM sont très importantes. Pour les temps difficiles et angoissants que nous vivons, il nous paraît important d’ajouter : vivre la joie de Marie. Mais quelle est la joie de Marie ? Ce n’est pas une joie superficielle, mais une joie qui se conjugue avec la Croix. Certains ont résumé la vie de Marthe Robin par deux mots : la joie et la Croix. Ces deux mots résument bien aussi la vie de la Vierge Marie. La joie de Marie, c’est la joie du « Magnificat », la joie de savoir que le Sauveur, Jésus, le Fils unique de Dieu, fait homme en sa chair immaculée par l’opération du Saint-Esprit, est entré dans notre monde pour sauver les hommes pécheurs et leur permettre de devenir enfants de Dieu. Vivons la joie de Marie, en entrant dans cette nouvelle année d’études ou de travail, et nous ne nous laisserons pas aller à la tristesse et à l’angoisse, à cause de la crise qui frappe le monde et notre Église. Jésus a accompli la Rédemption. Il a été crucifié pour nous, Il est ressuscité et nous fait participer à sa vie divine par le baptême et les sacrements. « Rien ne pourra nous séparer de l’amour que Dieu nous a montré dans le Christ Jésus, notre Seigneur. Ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les esprits, ni le présent, ni l’avenir, ni tous ceux qui ont un pouvoir, ni les forces d’en haut, ni les forces d’en bas, ni toutes les choses créées, rien ne pourra nous séparer de l’Amour de Dieu ! » (Rm 8, 38-39) Voilà le fondement de la joie de Marie. Vivons sa joie !

4) Formation

Nous vous invitons à approfondir les enseignements de l’importante Session d’été à Sens, les 14-16 juillet 2023, sur la Tradition et les traditions.

5) Action, mission

Soyons les témoins de la prière de Marie, de sa Foi, de sa sainteté, de son Amour et de sa joie.

6) Partage

Nous vous souhaitons une bonne rentrée et nous vous assurons de nos prières et de notre affection. Nous serons heureux d’accueillir plusieurs d’entre vous pour la profession des vœux perpétuels de Sœur Camille, ce samedi 2 septembre. Nous confions à vos prières les nouvelles vocations de frères et sœurs que nous allons accueillir en ce temps de rentrée. Merci de prier intensément avec nous pour le futur évêque de Viviers et pour les travaux sur le Site Notre-Dame des Neiges.

Je vous bénis affectueusement et je vous assure de la prière et de l’affection de Mère Hélène et de tous nos sœurs et frères. Merci pour vos prières et votre générosité. Unis en Jésus, Marie et Joseph.

Père Bernard

III - Des nouvelles du site Notre-Dame des Neiges !

Nous confions à Notre-Dame des Neiges, en cette rentrée, la poursuite des travaux sur son site !  Nous vous remercions pour vos prières et offrandes qui nous permettent de poursuivre notre projet ! Pour plus d’infos, rendez-vous sur sitendn.fmnd.org !

Pour nous aider, vous pouvez envoyer vos dons en précisant « don pour le Site NDN », et en indiquant dans chaque cas si vous souhaitez un reçu fiscal (merci alors de nous communiquer votre adresse). Nous vous remercions pour votre aide, grande ou petite !

  • par chèque à l'ordre de « Famille Missionnaire de Notre Dame » envoyés à : FMND - Site NDN - 65 rue du Village - 07450 Saint-Pierre de Colombier
  • par carte bancaire : page spéciale ici.
  • par virement : contactez-nous.

Par ailleurs, nous sollicitons votre soutien spirituel en ces temps difficiles ! Rejoignez les "Sentinelles du Site Notre-Dame des Neiges" qui prient à cette intention ! Pour plus d'informations, rendez-vous sur sentinelles.fmnd.org !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Mars 2024 : Notre-Dame de Lorette
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers