avril 2014 : Vivons le mois de mai de l'année de la joie dans le Coeur Immaculé de Marie, source de la joie sereine de Jean Paul II et Jean XXIII

Publié le par

Bien chers amis et bien chers jeunes amis,

Le soleil ne brillait pas à Rome, en ce Dimanche de la Miséricorde, mais n’en concluons pas : c’est le signe que Dieu ne voulait pas cette double canonisation. Nous avons confiance en l’Eglise : Dieu a voulu, c’est évident pour nous, la canonisation du « Grand Pape » Jean-Paul II et du « Bon Pape » Jean XXIII ! Si le soleil n’a pas brillé sur la place St Pierre, il a brillé dans le cœur de ces milliers de jeunes et moins jeunes courageux, qui ont passé une nuit blanche pour être sur la Place St Pierre. Ces jeunes de la génération Jean-Paul II étaient déjà sur la place Saint-Pierre, le 8 avril 2005, pour demander la canonisation de Jean-Paul II : «Santo Subito», et applaudir longuement «leur Pape», le Pape des jeunes. Le Cardinal Joseph Ratzinger les avait laissés exprimer leur enthousiasme pendant plusieurs minutes !

Ces jeunes sont revenus très nombreux, en 2011, pour la béatification du Grand Pape Jean-Paul II. En ce dernier dimanche de la Miséricorde, ils étaient encore fidèles au rendez-vous. Merci à la génération Jean-Paul II, merci à la génération Benoît XVI et merci aujourd’hui à la génération François ! Vous êtes les sentinelles du grand renouveau de l’Eglise et du monde, qui accueillez avec confiance le premier grand appel de Jean-Paul II : « n’ayez pas peur ! » et son dernier grand appel : « Levez-vous! Allons! »Les temps sont tristes et angoissants, mais Jésus est le Soleil invaincu. Par les Saints Papes du vingtième siècle et par le Concile Vatican II, Il fait triompher la Joie et l’Espérance sur la tristesse et l’angoisse ! Le vent, qui avait soufflé lors des obsèques de Jean-Paul II, annonçait le vent de la nouvelle Pentecôte et des apôtres des derniers temps. Ces apôtres ont été annoncés par Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, que Jean-Paul II aimait beaucoup, et à qui il a emprunté sa devise « Totus Tuus ».

La double canonisation de ce dimanche de la Miséricorde a été un acte prophétique : la nouvelle Pentecôte, déjà commencée avec Vatican II, n’est pas arrivée à son achèvement, à sa plénitude, mais elle y tend ! Jean XXIII et Jean-Paul II ont ardemment désiré le renouveau de l’Eglise par la sainteté de ses membres. Ils ont œuvré pour la nouvelle Pentecôte et la civilisation de l’Amour. Nous ne pouvons pas oublier tout ce que nous avons vécu avec le Grand Pape de la famille, des jeunes, du bel amour, de la vie et de la vérité. Nous voulons vivre ce mois de Marie avec le Grand Pape missionnaire qu’a été Jean-Paul II et qui est, nous en sommes convaincus, le premier et le plus grand des apôtres des derniers temps, prophétisés par Saint Louis-Marie Grignion de Montfort. Alors, mettons en application son dernier message : levons-nous et allons ! Soyons ce que nous devons être pour mettre le Feu de l’Amour divin dans le monde ! Le seul remède efficace aux maux de notre temps est l’Amour de Dieu !

1) Prière d’introduction :

Viens Esprit de sainteté… Notre Père... Je vous salue Marie… Notre-Dame des Neiges, priez pour nous. Saint Joseph, St Athanase, Sts Jacques le mineur et Philippe, St Andéol, Ste Rosa, Bse Caroline, Ste Solange, Bse Imelda, St Pascal, Bse Blandine, St Bernardin, Ste Rita, Bse Hélène, Ste Jeanne-Antide, Ste Salomé, Ste Madeleine Sophie, St Philippe Néri, St Yves, Ste Jeanne d’Arc, Bse Marie Céline, Sts Patrons et Sts Anges gardiens.

2) Efforts :

a) Fidélité au chapelet quotidien ; b) si possible, participons au moins une fois par semaine à une prière - en famille ou à l’église - du mois de Marie ; c) soyons des témoins de la joie de l’évangile.

Parole de Dieu : Lc 1, 39-56 : la joie de l’Esprit Saint révélée dans le mystère de la Visitation.

3) Consigne spirituelle : A télécharger ICI au format PDF

Notre Famille Missionnaire de Notre-Dame vous remercie de vos prières et vous assure des siennes en vous souhaitant un bon mois de Marie. Nous serons heureux de vous accueillir, en ce prochain trimestre, pour une récollection ou une retraite ou pour la Fête Dieu. En union avec Mère Magdeleine et nos frères et sœurs, je vous envoie l’expression de toute mon affection et je vous bénis.

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Décembre 2020 : En ce prochain Noël, viens Jé...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers