Quand tu seras revenu, affermis tes frères !

Publié le par

Homélie pour la fête de la Chaire de Saint Pierre

22 février 2020 (Forum à Sens)

Bien chers amis,

nous célébrons dans la joie, l’action de grâce et la confiance la Chaire de l’apôtre Saint-Pierre. La relique de la chaire de l’apôtre Pierre est insérée dans la célèbre œuvre d’art du Bernin, grande chaire en bronze portée par deux docteurs de l’Eglise occidentale : Saint Ambroise et Saint Augustin, et deux docteurs de l’Eglise orientale : Saint Athanase et Saint Jean Chrysostome.

Le successeur de Pierre, dont nous célébrons aujourd’hui la fonction d’enseignement de son ministère pétrinien, symbolisé par sa « catédra », doit être à l’écoute des docteurs de l’Eglise et des saints. Dei Verbum enseigne : « Le Magistère n’est pas au-dessus de la Parole de Dieu, mais il est à son service, n’enseignant que ce qui a été transmis, puisque par mandat de Dieu, avec l’assistance de l’Esprit Saint, il écoute cette Parole avec amour, la garde saintement et l’expose aussi avec fidélité, et puise en cet unique dépôt de la foi tout ce qu’il propose à croire comme étant révélé par Dieu. Il est donc clair que la sainte Tradition, la Sainte Écriture et le Magistère de l’Église, selon le très sage dessein de Dieu, sont tellement reliés et solidaires entre eux qu’aucune de ces réalités ne subsiste sans les autres, et que toutes ensemble, chacune à sa manière, sous l’action du seul Esprit Saint, elles contribuent efficacement au salut des âmes » (DV 10). Comprenons en profondeur ce lien voulu par Jésus entre la Parole de Dieu, la Tradition et le Magistère !

St Jean-Paul II, le 22 février 2000, avait rappelé avec émotion la confession de Foi de l’apôtre Pierre : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant" (Mt 16, 16). Il avait parlé ensuite de la déclaration de Jésus : "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise". Ce fondement pétrinien, voulu par Jésus, est invincible : les puissances du mal ne peuvent pas l’abattre. La volonté même du "Père qui est dans les cieux" (Mt 16, 17), disait Jean-Paul II le protège. La Chaire de Pierre, soulignait encore Jean-Paul II, ne repose pas sur des certitudes humaines - "la chair et le sang" - mais sur le Christ, pierre d'angle. Dans son humilité, ce Saint Pape ajoutait : « nous aussi, comme Simon, nous nous sentons "bienheureux", car nous savons n'avoir aucun motif de nous vanter, si ce n'est dans le dessein éternel et providentiel de Dieu ».

Puis il a commenté Ezéchiel : "C'est moi qui ferai paître mes brebis et c'est moi qui les ferai reposer". « C'est moi », disait-il, sont les paroles les plus importantes... Le pasteur Pierre est entièrement modelé par le Pasteur Jésus et par le dynamisme de sa Pâque. Le "ministère pétrinien" est enraciné dans cette singulière conformation au Christ Pasteur de Pierre et de ses Successeurs, une conformation qui a son fondement dans un charisme d'amour particulier: "M'aimes-tu plus que ceux-ci ?... Pais mes brebis" (Jn 21, 15) ».

Jean-Paul II a rappelé ensuite la fragilité de Pierre. « Le Successeur de Pierre ne peut pas oublier ce qui se produisit avant la passion du Christ, dans le jardin des oliviers, après la dernière Cène… Pierre avait dit à Jésus : "Même si tous succombent, du moins pas moi!" (Mc 14,29) Jamais je ne succomberai, jamais je ne te laisserai... Et Jésus lui dit: "En vérité, je te le dis : toi, aujourd'hui, cette nuit même, avant que le coq chante deux fois, tu m'auras renié trois fois" (Mc 14, 30). Mais après avoir annoncé à Pierre qu’il Le renierait, Jésus avait ajouté : «moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères" (Lc 22, 31-32). Voilà, disait Jean-Paul II, la promesse de Jésus, notre certitude réconfortante : le ministère pétrinien ne se fonde pas sur la capacité et sur les forces humaines, mais sur la prière du Christ, qui implore le Père pour que la foi de Simon "ne défaille pas" (Lc 22, 32). "Une fois revenu", ajoutait-il, Pierre pourra accomplir son service parmi ses frères. Le retour de l'Apôtre - nous pouvons presque dire sa seconde conversion - constitue ainsi le passage décisif dans son itinéraire à la suite du Seigneur. Nous sommes aidés par l'épisode de Pierre, par son expérience de la faiblesse humaine… Malgré son péché et ses limites, le Christ le choisit et l'appela à une très haute tâche: celle d'être le fondement de l'unité visible de l'Eglise et de confirmer les frères dans la foi ». Après son triple reniement, Pierre a pleuré. « Les pleurs de Pierre, continuait Jean-Paul II, nous touchent au plus profond de nous-mêmes, au point qu'ils nous poussent à une authentique purification intérieure. " Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur! "(Lc 5, 8).

Actualisons la conclusion de l’homélie de St Jean-Paul II à l’Eglise aujourd’hui : nous devons prier pour celui qui est le successeur de Pierre : le Pape François. Les prières des baptisés obtiendront de Jésus les grâces pour protéger le ministère pétrinien, fondamental dans la structure de l’Eglise voulue par Jésus. Jésus a rappelé dans l’évangile de ce jour : « Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise ». La troisième partie du secret de Fatima révèle que l’Enfer s’acharne contre le ministère pétrinien. Pourquoi cet acharnement ? Parce que, grâce à ce ministère pétrinien, l’Eglise catholique a été préservée des hérésies et, aujourd’hui, elle continue à enseigner fidèlement la Foi professée par les apôtres et les enseignements dogmatiques du Magistère par les Conciles œcuméniques et les enseignements ex cathedra des Papes. Cette Fête de la Chaire de Saint Pierre, enfin, doit nous aider à mieux comprendre le lien qui lie pour toujours la Parole de Dieu, la Tradition et le Magistère universel.

Notre-Dame des Neiges obtenez-nous des grâces de confiance en l’évangile de Jésus et en son interprétation autorisée par les Pères de l’Eglise, la Tradition et le Magistère.

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2020 : Notre-Dame, à vous les command...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers