Pour faire connaître et aimer Jésus !

Publié le par

Homélie pour la fête de la présentation de Jésus au Temple et journée de la vie consacrée

Dimanche 2 février 2020

Bien chers amis,

nous célébrons dans la joie, en ce dimanche 2 février, la journée de la vie consacrée. C’est le Pape Jean-Paul II, qui a décidé en 1997, d’instituer cette journée de la vie consacrée pour remercier Dieu du don de la vie consacrée, faire mieux connaître et apprécier la vie consacrée au peuple de Dieu tout entier, et permettre aux consacrés de s’émerveiller devant la grandeur du don gratuit que Dieu leur fait et du témoignage que l’Eglise les appelle à donner : une vie consacrée "pleine de joie et d'Esprit Saint", sur les chemins de la mission, voilà le plus grand service à rendre à l'homme d'aujourd'hui !

Saint Jean-Paul II a voulu la journée de la vie consacrée en la Fête de la Présentation de Jésus au Temple, parce qu’elle révèle le mystère de Jésus, le Consacré du Père, venu dans le monde pour accomplir sa volonté (He 10,5-7). Le vieillard Syméon le proclame "Lumière pour éclairer les nations païennes" et par ses paroles prophétiques annonce l'offrande plénière de Jésus à son Père et sa victoire finale.

Marie, la mère de Jésus, dit ensuite Jean-Paul II, s'associe par le même mouvement d'oblation à la présentation du Christ. Une fois encore est manifestée l'union permanente du Fils et de sa Mère dans leur offrande unique et totale pour le salut du monde. La Présentation de Jésus au temple est une éloquente icône du don total de soi pour tous ceux qui ont été appelés à reproduire dans l'Eglise et dans le monde, par les conseils évangéliques, "les traits caractéristiques de Jésus chaste, pauvre et obéissant" (VC 1).

Saint Jean-Paul II ne parlait pas de Saint Joseph, en 1997, mais nous savons qu’il avait une grande vénération et affection pour ce grand Saint qui est aussi un modèle parfait pour tous les consacrés. Il a exercé la mission que Dieu lui a confiée dans un esprit de parfaite obéissance à Dieu et d’humble service. Puisse la Sainte Famille, en ce 2 février, aider tous les consacrés du monde à être fidèles à leurs engagements.

C’est pour obéir à Dieu, conformément à la Loi du Peuple de Dieu, que Joseph et Marie viennent présenter Jésus au Temple, 40 jours après sa naissance, et qu’ils offrent le sacrifice prescrit par la Loi. Les visions de la Bse Anne-Catherine Emmerich nous permettent de mieux connaître l’évènement de la Présentation de Jésus : la Sainte Famille est arrivée au Temple de très grand matin. Personne ne serait venu à leur devant si le Saint-Esprit ne les avait pas précédés.

L’Esprit-Saint inspira à Syméon de se rendre au Temple. Nous connaissons le cantique que l’Esprit-Saint lui inspira au moment où il prit l’Enfant-Jésus dans ses bras : «Maintenant ô Maître souverain tu peux laisser s’en aller ton serviteur car mes yeux ont vu Ton Salut ». Syméon est dans une très grande joie : il attendait de voir le Messie, le Sauveur ! Syméon bénit Joseph et Marie et il prophétise la Passion de Jésus et la compassion de la Vierge Marie : un glaive transpercera son âme ! Une femme âgée va aussi prophétiser : Anne. C’est l’Esprit-Saint qui l’a également éclairée sur la présence de la Sainte Famille au Temple en ce petit matin. Combien Saint Joseph et la Vierge Marie ont dû être réconfortés par leur rencontre avec Syméon et Anne !

Les consacrés doivent garder dans leur mémoire ce mystère évangélique de la Présentation de Jésus au Temple. Ils sont appelés à vivre comme cachés aux yeux du monde en imitant Jésus, Marie et Joseph. Ils sont appelés à les imiter dans la chasteté, la pauvreté et l’obéissance. Ils sont appelés à la joie évangélique. Les conseils évangéliques de pauvreté, chasteté et obéissance ne sont pas des fardeaux mais des dons de Dieu. Ils permettent d’être libérés de l’argent, qui est un faux dieu, de l’esclavage de la chair et de la prison du moi orgueilleux et suffisant. Les consacrés ont une richesse supérieure : Dieu ; ils ont l’Époux parfait : Jésus ; ils sont conduits en toute sécurité sur le chemin du Ciel ! Notre Père Fondateur ne cessait pas de nous dire : vous êtes aimés d’un amour de prédilection par Jésus, vous êtes des privilégiés. Oui, en ce dimanche, tous les consacrés du monde devraient témoigner de leur joie d’être pour toujours à Dieu le Père en Jésus par l’Esprit-Saint.

Mais Jésus ne nous a pas appelés pour vivre une petite vie tranquille, sans soucis ! La prophétie de Syméon nous concerne : la première mission des consacrés est le Salut des âmes. Jésus, le parfait consacré, s’est offert à Son Père pour S’offrir en réparation pour notre Salut. Syméon prophétise la Passion et il annonce aussi à la Vierge Marie qu’elle participera à la Passion de Son Fils. Cette double prophétie ne doit décourager aucun jeune appelé à suivre Jésus dans la voie des conseils évangéliques. La Passion est, certes, une passion de souffrances, mais elle est encore plus une passion d’amour. Nous honorons, chaque année, les jeunes militaires qui ont donné leur vie pour la France. S’ils ont eu ce courage, des jeunes aujourd’hui auront aussi, par la grâce de Dieu, le courage de donner leur vie pour sauver des âmes avec Jésus ! Mère Marie-Augusta disait : aimer en souffrant, souffrir en aimant, quelle richesse !

Les consacrés sont appelés à être des fils et des filles de l’Eglise. Ils doivent la faire aimer par tous les baptisés et par les hommes de bonne volonté. Les consacrés doivent avoir de l’ardeur et de la flamme pour participer à la Mission de l’Eglise : faire connaître et aimer Jésus ! Les consacrés, enfin, de la FMND, à la suite de nos Père et Mère, sont consacrés et encordés à Notre-Dame des Neiges et se confient à Saint Joseph. Jésus est le Bien-Aimé de leurs âmes.

En vidéo !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Février 2020 : rien par force, tout par amour
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers