Nous adorons l'Amour qui nous a aimés jusqu'à l'extrême

Publié le par

Homélie pour le 1er Dimanche de Carême

Dimanche 1er Mars 2020

Choisir entre la tyrannie de Satan et l'adoration de Dieu-Amour

Regardons Jésus au désert, prions pour mieux le comprendre, aimons-le, suivons-le.

Par Adam le péché, par Jésus la justification mais ce que Jésus fait est bien supérieur à ce qu’a abîmé Adam, car « là où le péché avait abondé, la grâce a surabondé »

Satan demande à Jésus de l’adorer et lui promet la domination de tous les royaumes de la terre. En fait, Satan est un tyran et il tente en proposant d’exercer la tyrannie sur des royaumes. Mais Jésus nous dit d’adorer Dieu et l’Évangile nous montre qu’il faut aussi adorer Jésus lui-même.

L’adoration de Dieu n’a rien à voir avec l’adoration que voudrait Satan. En effet, nous adorons, nous nous prosternons devant Jésus qui lors de son agonie s’est prosterné le visage contre terre ; nous nous humilions devant Jésus qui s’est humilié à l’extrême. En fait, l’adoration adressée à Jésus nous permet en quelque manière de lui ressembler ; elle est le chemin vers la participation à la vie intime de Dieu ! Quelle différence avec l’adoration de Satan !

En vidéo !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juin 2020 : consécration aux Coeurs unis de J...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers