La voie de l'amour est la seule qui conduise à la vie éternelle !

Publié le par

Homélie pour le 4ème Dimanche du Temps Ordinaire

Dimanche 29 janvier 2023

Aujourd'hui, écoutons la voix de Jésus !

Les lectures de ce dimanche tranchent avec ce que nous vivons au quotidien. Alors qu’on nous pousse à l’arrogance, à la réalisation de soi, à la puissance de la richesse, le prophète Sophonie dit : "cherchez la justice, cherchez l’humilité, cherchez le Seigneur vous tous, les humbles du pays qui faites sa volonté". Saint Paul nous dit aussi : "ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi". Enfin, Jésus nous donne les béatitudes qui nous invitent à rechercher la pauvreté de cœur, la paix et la douceur…

Les soi-disant valeurs du monde sont la voix du démon qui est un menteur. Il nous promet le bonheur mais en réalité il ne donne rien ; il n’accomplit jamais ce qu’il dit. Ce vendeur d’illusion, en définitive, ne donne que division, volonté d’écraser l’autre pour obtenir les choses. Il nous fait mettre notre espérance en des choses, qui loin de procurer le bonheur, nous font nous sentir plus vides, plus tristes. Il en résulte une culture de mort. De cela, on ne s’aperçoit pas tout de suite. Aujourd’hui, après plusieurs décennies d’organisation de la société selon ces valeurs du monde, nous commençons à nous apercevoir du vide que cela a généré dans nos cœurs.

Aujourd’hui, écoutons une autre voix, celle de Jésus qui nous conduit par un chemin bien différent et bien plus beau. Ce chemin des béatitudes, comme son nom l’indique, est le chemin du bonheur profond. Il est le seul qui nous conduise à la plénitude du bonheur c’est pourquoi Jésus le dévoile au début de sa vie publique d’une manière solennelle, dans ce que l’on appelle le discours sur la montagne. Il monte sur une montagne. Dans la Bible, la montagne est perçue comme le lieu où Dieu se révèle, aussi Jésus en prêchant sur la montagne se présente comme le maître divin, comme le nouveau Moïse qui vient donner avec autorité un enseignement nouveau.

Jésus ne s’est pas contenté de nous révéler les béatitudes comme chemin de la vie et de vérité. Il l’a parcouru lui-même. Pendant toute sa vie, de sa naissance dans la grotte de Bethléem jusqu’à sa mort sur la croix et sa résurrection, Jésus a incarné les Béatitudes. Il est le modèle du pauvre selon le cœur, du miséricordieux, du cœur pur et doux, du persécuté à cause de l’amour pour son Père. En proclamant les Béatitudes Jésus nous invite à le suivre, à parcourir avec lui la voie de l’amour, la seule qui conduise à la vie éternelle. Ce n’est pas une route facile, mais le Seigneur nous assure de sa grâce et il ne nous laisse jamais seuls. Il ne nous dit pas que le bonheur sera dans la richesse, le pouvoir, l'orgueil. Tout le contraire ! Il nous montre que le chemin est autre. Ce qu’il y a de faible dans le monde voilà ce que Dieu a choisi !

Nos Fondateurs, conquis par l’esprit de l’évangile et des béatitudes, aimaient chanter et faire chanter : "l'Évangile est une aventure, la plus belle de tous les temps. Les Saints marchent en chantant. Coups ni blessures, ni meurtrissures n’ont arrêté leur élan pour l’aventure de tous les temps."

Oui, vivre à fond l’Évangile, suivre les béatitudes c’est une aventure bien plus passionnante que n’importe quelle aventure et expérience aussi bonnes soient elles ; que n’importe quel voyage et découverte d’un pays ! Ne l’oubliez jamais.

St François a particulièrement été saisi par cette aventure des béatitudes. Lui qui avait tout pour lui ! Il avait des amis en grand nombre, il était aimé, il avait une bonne situation, il pouvait voyager, il avait un nom, il avait de l’argent mais cela ne lui suffisait pas. Il a découvert le Royaume des cieux. Comment est-il entré dans ce Royaume ? Par la pauvreté volontaire qui n’est ps à confondre avec la misère. Cet attachement inconditionnel à Jésus n’a pas été du goût de son père, cela lui a valu réprobations. Il n’a pas flanché, il a accepté cela pour l’amour de Jésus et là encore il est rentré plus avant dans le Royaume des Cieux. C’est révélé à lui l’exactitude de la 8ème béatitude : celui qui est persécuté à cause du non de Jésus, le Royaume des Cieux est à lui (dès à présent).

Bienheureux les cœurs purs ils verront Dieu, bienheureux les doux ils posséderont la terre, bienheureux les miséricordieux on leur fera miséricorde…

Expérimentez la force révolutionnaire des béatitudes. Aujourd’hui, nous devons nous lever pour changer ce monde, notre pays la France, nous le ferons en vivant les béatitudes. Seuls les saints sont les vrais révolutionnaires. C’est un chemin de bonheur.

Devons saint, soyons assoiffé de sainteté. Jésus nous dit : "j’ai soif de ton amour pour moi et pour les autres."

En vidéo !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Mars 2024 : Notre-Dame de Lorette
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers