Afin de gagner le Christ !

Publié le par

Homélie pour les voeux perpétuels de Fr. Léopold-Marie et Fr. Rafael

Samedi 11 juin 2022

Bienheureux êtes-vous d’avoir fait le choix du Christ !

Bien chers frères Léopold-Marie et Rafaël, bien chers parents, frères et sœurs, membres des familles de nos frères, bien chers frères et sœurs Domini, bien chers amis,

nous allons vivre une nouvelle étape importante pour notre Famille religieuse : l’étape de vos vœux perpétuels, frères Léopold-Marie et Rafaël. Cette profession des Conseils évangéliques de pauvreté, chasteté et obéissance n’est pas une cérémonie humaine seulement. Vous en êtes bien les protagonistes, c’est certain, mais au-delà de l’aspect humain de votre profession perpétuelle va être scellée une Alliance éternelle entre vous et Jésus.

Le choix que vous avez fait de la première lecture le manifeste : l’Alliance éternelle annoncée par le prophète Jérémie concerne l’Alliance nouvelle et éternelle que Jésus a scellée sacramentellement, le Jeudi-Saint, en instituant le Saint-Sacrifice sacramentel qu’est l’Eucharistie et réellement et physiquement, le Vendredi Saint en offrant Sa Vie sur la Croix. Par la profession de vos vœux, vous participez d’une manière plus étroite encore que les fidèles baptisés au mystère de l’Eglise Epouse de Jésus Epoux. Oui, bienheureux êtes-vous, bien chers frères, d’avoir été appelé à cette vie consacrée.

Par la prière de consécration qui suivra votre profession des vœux, vous serez consacrés par une nouvelle consécration qui s’enracine dans la consécration baptismale et l’exprime avec plus de plénitude comme l’ont affirmé les Pères du Concile Vatican II.

Par le psaume 39, vous avez voulu mettre en lumière que le premier Consacré, Fondateur de la vie consacrée et son modèle parfait, est Jésus Lui-même. Notre-Seigneur a porté à l’accomplissement la prophétie de ce psaume : « me voici » !

L’auteur de la lettre aux Hébreux fait une référence explicite à ce psaume pour affirmer que le Christ en entrant dans le monde dit à Dieu : « Me voici, je suis venu, mon Dieu, pour faire Ta Volonté… C’est grâce à cette Volonté que nous sommes sanctifiés par l’offrande que Jésus-Christ a faite de son corps, une fois pour toutes ». Puisse Jésus être votre grand modèle, frères Léopold-Marie et Rafaël, comme Il l’a été pour nos Fondateurs.

N’oubliez jamais cette grande Tradition de l’Eglise : la vie consacrée est la sequela Christi = marcher à la suite du Christ. L’évangile en témoigne : au début de sa vie publique, Jésus a appelé des disciples à qui Il a dit personnellement : « viens et suis-moi ». Vous avez entendu cet appel dans votre cœur et vous y avez répondu. Vous avez choisi la meilleure part, comme l’avait dit Jésus de Marie-Magdeleine, elle ne vous sera pas enlevée.

La route est encore longue avant d’entrer dans le Royaume, mais quelle grâce de marcher à la suite du Christ, encordés à Notre-Dame des Neiges !

La deuxième lecture que vous avez choisie a été écrite par le grand Apôtre St Paul. Mère Marie-Augusta aimait beaucoup cet apôtre zélé pour la mission, ardent du Feu de l’Amour divin. Comme Saint Paul, vous avez renoncé aux biens de cette terre afin de gagner le Christ. Ceux qui ne regardent que superficiellement la vie consacrée ne peuvent pas comprendre votre choix radical : pourquoi renoncer à l’argent et aux biens matériels de ce monde ? Pourquoi renoncer à fonder une famille ? Pourquoi renoncer à votre volonté propre pour obéir ? Tout simplement, dit Saint Paul : pour saisir le Christ.

Ce texte que vous avez choisi doit être gravé en vos mémoires. Saint Paul doit être un de vos grands modèles, comme lui : oubliez vous aussi ce qui est en arrière et portez-vous vers ce qui est en avant, courez vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. Et soyez aussi zélés et ardents que Saint Paul comme l’ont été vos Sts Patrons et nos Fondateurs. Entraînez à votre suite beaucoup d’âmes.

Notre monde souffre de l’absence de Dieu, de l’absence d’Amour. Il a besoin de témoins, il a besoin de saints, ardents et zélés. Soyez saints, vite saints, grands saints !

L’évangile que vous avez choisi (Jn 17) est particulièrement important. C’était le passage préféré de notre Père Fondateur. Saint Jean a retenu dans sa mémoire et son cœur les paroles ardentes de la prière de Jésus, après avoir institué l’Eucharistie et avant de souffrir l’agonie et la Passion. La prière de Jésus à son Père ne concerne pas d’abord l’œcuménisme, bien que cet appel à l’unité des chrétiens fasse partie de la prière de Jésus, c’est évident. Elle concerne avant tout la réalisation du plan divin de la Création et de la Rédemption.

Par le péché originel, Satan pensait avoir fait échouer le plan de Dieu. Mais Dieu le Père a envoyé Son Fils unique prendre chair dans le sein virginal de la Vierge Marie par l’Esprit-Saint. Jésus, dans Son unique Personne divine, a uni pour toujours la nature divine à la nature humaine. Il a souffert Sa Passion pour expier nos péchés. Il est ressuscité pour notre justification et Il nous a envoyé l’Esprit-Saint afin que nous participions à la vie divine des Personnes divines. Par cette participation nous sommes divinisés. Nous, pauvres créatures humaines, nous sommes devenus enfants de Dieu.

Le Concile Vatican II vous appelle à être les témoins du Royaume de Dieu. C’est pour ce Royaume que vous allez professer les conseils évangéliques de pauvreté, chasteté et obéissance. Soyez les témoins du plan de Dieu Créateur et Rédempteur, par vos paroles, vos actes et surtout votre vie. Bienheureux êtes-vous d’avoir fait le choix du Christ, le choix du Bonheur éternel, de la vie éternelle, de l’Amour de Dieu ! Selon les paroles de Mère Marie-Augusta que le Père nous rappelait souvent : allez de l’avant dans vos découvertes de l’Amour, soyez des apôtres de l’Amour, in nomine Domini !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juin 2022 : Se donner, c'est le besoin de l'a...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers