La religion du monde s'est emparée du côté lumineux de l'évangile en laissant de côté ses aspects plus sombres...

Publié le par

Homélie du dimanche 23 septembre 2018 - 25e dimanche du Temps ordinaire (Fr. Jean)

"Souvent on présente Jésus en lui ôtant toutes ses exigences et on ne garde plus que le "bon coté". La Cardinal Newman mettait en garde contre cette tentation. Il disait : « En quoi consiste actuellement la religion du monde ? Elle s’est emparée du côté lumineux de l’Évangile, de son message de réconfort, de ses préceptes d’amour ; tous les aspects plus sombres et plus secrets de la condition et de la destinée humaine sont plus ou moins passés sous silence… On fait ainsi peu à peu de l’élégance le critère et l’étalon de la vertu : on ne considère plus que cette dernière a des droits intrinsèques sur notre cœur. »

Fr. Jean - St Pierre de Colombier, 23 sept. 2018

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juillet 2019 : les commandements de Dieu
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers