In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

En ce mois d'octobre, prions le Rosaire

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 11)

Le défi missionnaire

Le mois d’octobre est celui de la mission et du Rosaire. Si tu proposais à l’un de tes proches, amis ou famille, de prier avec toi une partie ou le chapelet dans son intégralité ! Choisis un endroit propice : une église ouverte, un trajet en voiture...  et fais lui découvrir combien cette prière est belle et simple, en confiant à chaque dizaine des intentions qui vous sont chères. Tu connais peut-être aussi une personne âgée qui serait heureuse de partager sa prière du chapelet avec un jeune, ou même de la redécouvrir grâce à toi ! N’hésitez pas à partager vos expériences et à faire part de vos témoignages :  inaltum@fmnd.org ,(ou In Altum, Famille Missionnaire de Notre Dame, 07 450 Saint Pierre de Colombier).

La phrase du mois

« J’ai choisi l’amour du Seigneur en chaque chose ordinaire,alors je mettrai tant de cœur à les rendre extraordinaires. »  Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus

L'effort du mois

Soyons des petits instruments de la nouvelle évangélisation par Marie ! - en étant plus fidèle à sa prière quotidienne du chapelet - en offrant les plus petites choses de sa journée pour aider les missionnaires.

La prière du mois

Ange de Dieu, qui es mon gardien et à qui j’ai été confié par la bonté divine, éclaire-moi, défends-moi, conduis-moi et dirige-moi. 

Les dates

1er octobre : sainte Thérèse de l’Enfant Jésus 2 octobre : les saints anges gardiens 4 octobre : saint François d’Assise 5 octobre : sainte Faustine 7 octobre : Notre Dame du Rosaire 9 octobre : Bienheureux John-Henry Newman 11 octobre : Bienheureux Pape Jean XXIII initiateur du Concile Vatican II 16 octobre : sainte Marguerite-Marie Alacoque 18 octobre : saint Luc l’évangéliste 24 octobre : journée mondiale des missions 28 octobre : Saints Simon et Jude, Apôtres

Quelques intentions

  • Les missionnaires prêtres, religieux et laïcs dans les pays de persécutions chrétiennes en Asie et au Moyen-Orient
  • Le développement de la congrégation pour la nouvelle évangélisation crée par Benoît XVI à l’intention de nos pays occidentaux en voie de déchristianisation
  • Le rayonnement de la mission de Notre Dame des Neiges par ses vierges pèlerines qui voyagent dans le monde entier en invitant à se rassembler pour la prière du Rosaire.

COURRIER DES LECTEURS

Y a-t-il vraiment toujours des martyrs? Voici le témoignage très concret d’un évêque de l’Inde que nous avons rencontré cet été...  Dans le Nord-Ouest de l’Inde, où j’ai été nommé il y a quelques années, il y a un groupe de fanatiques hindouistes qui veulent rayer la foi chrétienne de la surface de la terre. Il y a une loi qui interdit de devenir chrétien : c’est 10 ans de prison ou même la peine capitale pour celui qui convertit ou celui qui se convertit. Mais nous n’avons pas peur et nous faisons selon notre conscience. Trois mois avant ma nomination, il y a une sœur clarisse qui a été tuée dans le bus de 52 coups de couteau. Tous dans le bus ont été épouvantés de la cruauté de cet acte. Cet homme a été jugé et emprisonné. Or il s’est converti en prison. La première chose qu’il a faite en sortant de prison, ce fut de faire 2 000 km pour aller voir les parents de sa victime. En arrivant, il a baisé les pieds du père, qui l’a relevé, l’a pris dans ses bras et lui a dit : « Désormais tu es comme notre fils. » C’est devenu le plus zélé évangélisateur de sa région et beaucoup de jeunes filles sont entrées chez les clarisses. Trois mois après mon arrivée, un soir, étant assis à mon bureau, un homme est entré, l’arme au poing, le visage horrible et terrifiant, tremblant de haine. Je suis resté calme et je lui ai dit : « Tu peux me tuer. Sache cependant que mon sang sera une bénédiction pour cette terre et pour ce peuple. » Il est resté plusieurs minutes immobile, puis l’arme lui est tombée des mains, et il est reparti. Une autre nuit, à 2 h du matin, 40 de ces fanatiques ont investi les lieux d’un centre pastoral et ont enlevé le prêtre et une religieuse. Sachant bien notre engagement à la virginité, ils ont voulu précisément les forcer à leur faire manquer à leur voeu ensemble. Devant leur refus, ils les ont couvert d’essence et ils ont mis le feu. La sœur a été carbonisée, mais le prêtre s’en est sorti, avec beaucoup d’interventions chirurgicales, et maintenant il témoigne partout. Un jeune a été arrêté, lié à un arbre, et menacé de lui couper une jambe s’il ne reniait pas Jésus. Devant son refus, ils lui ont coupé une première jambe, en continuant la menace pour la seconde jambe. Nouveau refus, nouvelle amputation. Et de même encore deux autres fois pour les bras. Devant son refus total, ils ont fini par le couvrir d’essence et le brûler. Ces dernières années, nous avons eu dans mon diocèse 200 000 chrétiens morts martyrs.Priez pour nous !

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Décembre 2020 : En ce prochain Noël, viens Jé...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers