In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Saint Jean-Paul II, priez pour nous !

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 127)

> Nouveau président pour l'institut St Jean-Paul II
> Haine antichrétienne : inquiétude du gouvernement polonais

Nouveau président pour l'institut St Jean-Paul II

Jean-Paul II fonda dès 1981 « l’Institut pontifical théologique d'études sur le mariage et la famille ». Son but était clair : rappeler et enseigner la vérité sur le mariage et la famille. Depuis, cet institut a été dissout et remplacé par « l’Institut pontifical théologique Jean-Paul II pour les sciences du mariage et de la famille », sa mission étant explicitement transformée pour être définie en ces termes : « regarder avec amour et sage réalisme la famille aujourd’hui dans toute sa complexité », avec notamment l’apport des sciences humaines.

 Cet institut est actuellement sous la responsabilité de Mgr Paglia, qui n’a pas tardé à remercier Mgr Mélina en supprimant son cours, sans doute jugé sans importance. En effet, celui-ci était titulaire de la chaire de Morale fondamentale… Même traitement pour le Père Noriega qui occupait la chaire de Théologie morale spécialisée, qui n’est donc désormais plus enseignée… Au sein des élèves, cela n’est pas passé inaperçu, au point que certains cours ont perdu jusqu’à 90 % de leurs effectifs tandis que d’autres ont été supprimés faute d’inscrits suffisants…

 Dernièrement, c’est le père Philippe Bordeyne qui vient d’être nommé Président de l’institut. Il semble qu’il ait la mission de redresser cette situation. Un seul problème : il fait ostensiblement partie de ceux qui rejettent Humanae vitae et l’enseignement moral de saint Jean-Paul II. En effet, dans un livre de 2017, il justifiait l’admission à la réconciliation sacramentelle et à la communion eucharistique des fidèles remariés, ne respectant pas, par le fait même, les conditions énoncées par saint Jean-Paul II dans Familiaris consortio. De plus, il avait permis à Alice Coffin d’enseigner à l’Institut catholique de Paris (dont il était le recteur) alors qu’elle est ouvertement une fervente activiste lesbienne et féministe. En 2018 déjà, l’Institut avait été interpellé sur Twitter concernant cette enseignante « qui crache sur l’Église, soutient les Femen et leurs actions pro-avortement ». Ce qui n’avait pas fait bouger l’institut ni le recteur, lequel continuait de présenter Alice Coffin comme une spécialiste « dans le traitement médiatique des questions féministes et LGBT »…

 SAINT JEAN-PAUL II : PRIEZ POUR NOUS !

 Haine antichrétienne : inquiétude du gouvernement polonais

Le gouvernement polonais à décider d’ouvrir à l’Université Stefan Wyszynski de Varsovie, une unité spécialisée dans la lutte contre les idéologies anti-chrétiennes. Le ministre de l’Éducation et des Sciences déclarait le 20 février, à l’occasion de l’inauguration du nouveau centre de recherches sur la liberté religieuse : « La christianophobie est déjà une réalité en Europe, nous ne voulons pas qu’elle s’enracine davantage dans notre pays ». Le père Waldemar Cislo, chargé de cette nouvelle unité, déclare : « La christianophobie est un phénomène qui s’observe de façon croissante en Europe […] En France, Le Figaro a annoncé que les attaques contre les lieux de culte du judaïsme et de l’islam ont diminué l’année passée de 58,5%, tandis que les attaques contre les lieux de culte chrétiens ont augmenté de 90% ».

Crédit photos :

En-tête : auteur Jean-Pierre Dalbéra ici le lien 

Article : origine imagesaintes-canalblog ici le lien 

 

 

 

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Septembre 2022 : Servons l'Eglise Une
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers