In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

En France et aux USA

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 132)

L'évêque de gap quitte les réseaux sociaux

Déclaration du cardinal Wilton Gregory au sujet de Loe Biden

Pourquoi l’évêque de Gap quitte les réseaux sociaux

 Mgr Xavier Malle, évêque de Gap et d’Embrun, très présent sur Twitter et Facebook, a annoncé qu’il se retirait des réseaux sociaux pour  « une pause longue durée ».

A4 Mrg Malle.jpg

 Il explique : « Après des années de présence sur les réseaux sociaux, d’abord comme curé puis comme évêque, je suis revenu de mon enthousiasme initial. » L’évêque souligne également que l’immédiateté est dangereuse, la nécessité de réactivité laissant peu de place au recul, et s’accordant mal avec la tradition sacerdotale de « laisser passer une messe et une nuit »…

 Mgr Malle pose aussi la question: « Est-ce que ces réseaux sociaux ne me dispersent pas trop? Et m’empêchent d’être "un en Christ" ? » Et il conclut: « Je n’ai en définitive pas le sentiment d’évangéliser sur les réseaux sociaux. La balance, voyez-vous, penche dangereusement vers les inconvénients (…) Ma question est : ma mission épiscopale est-elle mieux remplie ou moins bien par une présence nourrie sur les réseaux sociaux ? En réalité je ne suis pas satisfait de la situation. Alors »

 L’évêque de Gap opte donc pour « prendre du recul avec une pause plus longue. »

Le cardinal Wilton Gregory constate que « Joe Biden ne respecte pas l’enseignement catholique ».

 Le Texas vient de voter une loi interdisant l’avortement au premier battement du cœur. À la demande de Joe Biden, le ministre de la justice a déposé une plainte contre l’État du Texas, déclarant :

A4 Biden.jpg

 « Les États-Unis ont l’autorité et la responsabilité de veiller à ce qu’aucun État ne puisse priver des individus de leurs droits constitutionnels par le biais d’un régime législatif spécifiquement conçu pour empêcher la défense de ces droits. Le ministère de la Justice a pour responsabilité de défendre la Constitution des États-Unis et l’État de droit, aujourd’hui nous accomplissons ce devoir en déposant plainte. » Joe Biden lui-même a exigé que « les femmes du Texas aient accès à l’avortement en toute sécurité et légalité. »

 En effet, le Président a rappelé qu’il était un « fervent partisan » de la loi légalisant l’avortement, et a déclaré au sujet de ceux qui croient que la vie humaine commence dès sa conception : « Je les respecte, je respecte cela. Je ne suis pas d’accord, mais je le respecte. »

 Mgr Gregory, qui avait pourtant soutenu Joe Biden, a conclu : « L’Église catholique enseigne, et a enseigné, que la vie humaine commence à la conception. Donc, le président ne respecte pas l’enseignement catholique. »

Crédit photo :

Auteur : Gage Skidmore > ici le lien 

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Septembre 2022 : Servons l'Eglise Une
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers