In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Monsieur… Camel Léon !

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 137)

Bonjour Léon. Il paraîtrait que vous soyez un expert en bien des domaines. Camouflage, tir d’élite, acrobaties, vous semblez être taillé pour incarner James Bond…

Mmm ? Pas vraiment. Je n’ai pas été sélectionné : « Un peu trop long à la détente », commentaient-ils. Pourtant, je bats le record du monde avec une propulsion de 0 à 97 km/h en un centième de seconde ! Seulement, il ne s’agit pas seulement d’avoir une langue bien pendue…

 Nous ferons bientôt le tour de votre équipement si vous le voulez bien, mais restons-en pour le moment aux généralités… Vous êtes un reptile, c’est bien cela ?

Parfaitement, j’ai beaucoup de sang-froid, et comme les autres lézards dont je fais partie, j’ai donc besoin d’un certain temps d’exposition au soleil. J’ai mes petites habitudes et prends en général toujours les mêmes itinéraires pour aller bronzer un bon coup en début de journée, puis je rejoins mon arbre de prédilection pour la chasse.

 Parce que vous êtes chasseur ?

Je ne manque jamais ma cible.

 Vous avez des ennemis ?

A10 Caméléon.jpg

Oui, mais là aussi, j’ai plus d’une corde à mon arc afin de leur échapper. Au sol, je fais mentir mon nom « Caméléon = Lion du sol » car je suis vraiment lent, ne parvenant à déplacer qu’une patte à la fois ! En revanche, je suis plutôt agile dans les arbres grâce à mes cinq doigts fonctionnant comme des pinces. En outre, j’ai une main à l’arrière…

 Comment ça ?

Ma queue verrouille ma position, s’enroulant sur la branche et m’assurant une très grande stabilité, si bien qu’il est très rare de me voir tomber.

 Nous avons déjà rencontré certains outils dont vous disposez… Pouvons-nous y revenir et faire un tour général ?

Je viens de parler de ma queue, de mes « mains » qui me permettent d’être un as de la grimpette. J’ai déjà aussi mentionné mon arc, ma langue supersonique. Il faut que je précise à présent qu’elle mesure une fois et demie la longueur de mon corps, qu’elle est ultra-collante (une viscosité quatre cents fois supérieur à celle de votre salive humaine !) et se termine en massue. Si je crains de me faire piquer par l’insecte que je convoite : je l’assomme !

 Et vous arrivez à vous exprimer, avec tout ça dans la bouche !?

Ha oui, elle est bien pliée, en accordéon, prête à un déploiement fulgurant.

 On dit que vous êtes d’humeur changeante…

C’est vrai, et ça se voit tout de suite ! Vous, vous passez du blanc au rouge, mais moi, je passe du blanc (quand je sommeille) au vert, puis au rouge, bleu, jaune etc. En fait, j’ai caché au fond de mes cellules des substances qui absorbent tous les rayons du spectre lumineux, sauf celui correspondant à la couleur sélectionnée. Il faut ajouter que je suis capable de teintes iridescentes, comme les plumes d’un canard colvert ou la teinte d’un scarabée. Cela est dû à une autre substance, la guanine, qui diffracte la lumière.

 Vous êtes gonflé !

Quand je suis vraiment énervé, oui, je me gonfle.

 Il n’y a pas longtemps, sur cette même page, nous faisions mention de vos yeux…

Mes yeux sont absolument indépendants l’un de l’autre permettant ainsi de couvrir un champ de vision de 180° à l'horizontale et de 90° à la verticale.

 Merci M. Léon, ravis de vous avoir rencontré et à vous tous : à + sur In Altum !

 

Jips (Jipsou pour les intimes)

 

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Décembre 2022 : Avec Notre-Dame des Neiges, p...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers