In Altum

Notre-Dame des Neiges, formez nos cœurs à votre image

Notre-Dame du Perpétuel Secours

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 140)

«  Ayez confiance en moi : j’ai souffert, je sais compatir ; je suis forte, je puis secourir.  »

 

« Ayez confiance en moi, je suis Notre Dame du perpétuel secours. » Cette icône, vénérée dans l’église Saint Alphonse à Rome, est une des représentations de la Sainte Vierge la plus connue. Son histoire est intéressante : on voit que les desseins de Dieu se réalisent toujours malgré tous les combats que peuvent mener les hommes contre l’Eglise.

A7 icone .jpg

 La mention de cette image remonte au XVe siècle, sur l’île de Crête. La tradition rapporte qu’elle fut un jour dérobée par un marchand crétois. Il s’embarqua avec l’icône miraculeuse pour son commerce. Le bateau fit escale à Rome. Ayant terminé ses affaires, l’homme s’apprêtait à repartir quand il fut pris d’un mal curieux. Un couple le prit en charge, pour le soigner. Peu après, le marchand avoua à son ami son délit, et lui confia : « Puisque ma mort prochaine ne me permettra pas de la rendre au culte public, je te prie de la remettre à celle des églises de Rome que tu jugeras la plus digne. » Peu après, ce marchand rendait son âme à Dieu.

 Par la suite, le démon imagina de nouveaux stratagèmes pour empêcher la dévotion à Notre-Dame du Perpétuel Secours. Il insinua à la femme du confident un attachement immense à cette icône. Elle ne put ainsi se résoudre à perdre ce tableau de la Madone. Malgré les demandes réitérées de la Sainte Vierge au mari, la femme ne se soumit pas. Finalement, la Sainte Vierge eu recours à la fille de ce couple. Elle vint trouver sa mère et lui dit : « Maman ! Je viens de voir une très belle dame toute resplendissante, qui m’a dit : ‘’ Va trouver ta mère, et répète-lui que Notre-Dame du Perpétuel-Secours veut être exposée à la vénération des fidèles dans une église de Rome. ’’ »  Une deuxième fois la Madone fit dire à l’enfant : « Je veux être placée entre mon église bien-aimée de Sainte-Marie-Majeure et celle de mon cher Fils : Saint Jean-de-Latran. » C’est ainsi que fut transférée cette pieuse image à la Basilique Saint Matthieu, à la garde des Religieux augustins. Ici, l’image de Notre-Dame du Perpétuel Secours fut vénérée durant trois cents ans, répandant de nombreuses grâces.

A7 ND du P secours.jpg

 En 1798, la Révolution française vint faire ses ravages jusque dans la Ville éternelle. Le général Masséna décréta la destruction de trente églises à Rome, dont l’église Saint Matthieu. La pieuse image disparut de nouveau pendant plus de soixante ans. Mais grâce au précieux témoignage d’un vieux frère augustin, le souvenir de l’image subsista.

 Entre-temps, les Rédemptoristes, à la demande du pape, déplaçaient le siège central de leur ordre de Naples à Rome. L’église Saint Alphonse fut bâtie près des ruines de l’église Saint Matthieu. L’image finalement fut retrouvée providentiellement, grâce à un frère rédemptoriste qui avait connaissance de l’histoire d’une icône miraculeuse de Notre-Dame, ayant fréquenté, enfant, le frère Orsetti (la mémoire des frères augustins). L’icône de Notre-Dame du Perpétuel Secours revint à l’église Saint Alphonse le 19 janvier 1866 et est encore vénérée par de nombreux fidèles.

Crédit photos :

Source : ; Fczarnowski CC BY-SA 4.0 > ici le lien

Source : Images saintes canalblog > ici le lien

 

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juin 2024 : Notre-Dame Reine de la Paix
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers