In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Pour que l’année Saint Joseph porte du fruit, continuons en 2022 !

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 142)

Ce mois-ci, Saint Joseph, disciple de Jésus dans sa douloureuse Passion

 

N’est-il pas étrange de dire que St Joseph a été disciple de Jésus dans sa Passion ?

 

En effet, une telle affirmation peut sembler surprenante car St Joseph n’était pas présent au moment de la Passion. Cependant, le grand dévot de St Joseph que fut saint André Bessette méditait toujours avec lui le chemin de la croix.

 

Comment l’Evangile rend-il témoignage à l’union de St Joseph à la Passion de Jésus ?

 

Plusieurs épisodes de l’Evangile montrent St Joseph participant par anticipation à la passion :

L’annonce à Joseph (Mt 1, 18-26): L’ange apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Tu lui donneras le nom de Jésus, car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Le nom « Jésus » signifie « Dieu sauve » ; il indique tout le mystère de la passion rédemptrice. C’est ce nom qui a été inscrit sur l’écriteau fixé à la croix au calvaire. Bse Anne Catherine Emmerich dit que lorsque St Joseph demanda qu’on donne à l’enfant le nom de Jésus, cela ne plut pas au prêtre juif, mais un ange apparut qui montrait le nom de Jésus inscrit sur un écriteau pareil à celui qui devait surmonter la croix. Le prêtre accepta alors ce nom, et il l’inscrivit comme poussé par une impulsion d'en haut.

 

La prophétie du vieillard Siméon (Lc 2, 22-35) : Siméon a annoncé que Jésus serait un signe de contradiction et qu’un glaive de douleur transpercerait l’âme de sa Mère. Comment St Joseph aurait-il pu ne pas être profondément éprouvé par une telle annonce ? Certes, il ne sera pas au calvaire quand l’âme de son épouse sera transpercée du glaive de douleur, mais il est dès cet instant rempli d’une immense compassion pour son épouse et pour Jésus. Mélanie de La Salette dit que, dès lors « St Joseph pénétra le mystère des douleurs de son Fils adoptif et de Marie. [Il] pensait continuellement à la passion que [Jésus] devait endurer pour la rédemption du genre humain. »

 

Le massacre des saints innocents (Mt 2, 16-18) : Quand Hérode fit massacrer les saints Innocents, précisément par haine de celui qui est l’innocence même, St Joseph a vécu douloureusement le mystère de l’innocence persécutée. Plus tard, Jésus sera proclamé trois fois innocent par Pilate qui, cependant, le condamnera à mort.

 

Jésus perdu et retrouvé au temple (Lc 2, 41-52) : Lorsque Jésus a douze ans et qu’il reste au temple au milieu des docteurs, Marie et Joseph le cherchent avec angoisse indicible. Ces trois jours furent pour la Ste Vierge une préparation aux trois jours durant lesquels son Fils crucifié serait au tombeau. St Joseph n’a pas vécu l’événement du tombeau, mais il en a vécu la préparation.

 

Et puis il y a la question posée par Marie à Jésus « Pourquoi nous as-tu fait cela ? » suivie de la réponse, sur le moment totalement incompréhensible, de Jésus : « Ne saviez vous pas que je dois être aux affaires de mon Père ? » Dans le « Pour-quoi » angoissé de la Ste Vierge et de St Joseph, on peut voir une participation au « Pourquoi » prononcé par le Fils de Dieu sur la croix : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (Mt 27, 46). Mystère de déréliction où l’âme doit s’abandonner dans un acte de confiance infiniment méritoire. St Joseph participe à ce mystère.

 

Que St Joseph nous guide dans le mystère de l’amour souffrant, de la souffrance aimante !

 Crédit photo :

https://it.wikipedia.org/wiki/File:Luca_giordano,_sacra_famiglia_coi_simboli_della_passione,_1660,_da_ss._giuseppe_e_teresa_a_pontecorvo.JPG

Par Sailko

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2022 : Ayons confiance en l'Eglise Sa...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers