In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Agissons en ce temps de Carême

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 16)

Le défi missionnaire

Faire connaître le sens du Carême autour de toi avec conviction. N’hésitez pas à partager vos expériences et à faire part de vos témoignages : inaltum@fmnd.org, (ou In Altum, Famille Missionnaire de Notre Dame, 07 450 Saint Pierre de Colombier).

La prière du mois

Toi qui sais reconnaître l'aimable en chacun d'entre nous, toi qui sais voir la lumière au-delà de nos ombres parce que tu es aimable, parce que tu es lumière, permets-moi, au cours de ce carême, de t'offrir le jeûne de tout jugement, de toute critique. Permets-moi de t'offrir la privation, l'abandon, le lâcher-prise des idées toutes faites et de cet incessant désir d'avoir raison. Permets-moi, Seigneur, d'atteindre ce calme sommeil de la pensée où je puisse cheminer vers cette vacuité intérieure qui laisse en moi toute la place à ta Présence, à ton Silence. Toi qui, même si notre cœur venait à nous condamner, ne nous condamnes pas parce que tu es plus grand que notre cœur et connais toute chose... apprends-moi le jeûne des paroles qui ne sont pas de bienveillance et de douceur. Alors, ma bouche sera prête à célébrer ta louange en toute occasion. Amen.

La phrase du mois

« Ton Père voit ce que tu fais dans le secret ; il te le revaudra. »  Mt 6, 18

L'effort du mois

Pourquoi ne ferais-tu pas ton chemin de croix tous les vendredis ?

Les dates

mars : Mercredi des Cendres 19 mars : Saint Joseph 25 mars : Annonciation du Seigneur

Quelques intentions

- Les uns pour les autres, afin que nous vivions un bon Carême - Pour le Pape, dont le saint Patron de baptême est Saint Joseph - Aux intentions du Saint Père.

COURRIER DES LECTEURS

23 guides aînées des Yvelines en Terre Sainte ;  extraits du récit d’Anne Françoise pour In Altum... C'est en chantant à tue-tête que nous saluons les fameuses murailles de la capitale d'Israël. Durant deux jours, nous explorons Jérusalem en y découvrant les lieux les plus marquants : Mont des Oliviers, Dormition de la Vierge, Saint Pierre en Gallicante, et bien sûr le saint Sépulcre. Après Jérusalem, le désert, où nous ne restons que le temps de contempler ses étendues pierreuses, la mer Morte et Jéricho, puis nous remontons vers le lac de Tibériade. Nous avons la grande joie de voir Élise y prononcer sa Promesse et Ombeline et Anne-Françoise y prendre leur flot jaune. Pendant une journée, nous pérégrinons autour et sur le lac : Capharnaüm, Tabgha, sans oublier le mont des Béatitudes où la Messe, célébrée en plein air, fut animée par le souffle de l'Esprit !!! (et du vent !) Nazareth nous accueille ensuite ; la basilique de l'Annonciation, où la grotte de la Sainte Vierge a été préservée, l'église de la maison de Saint Joseph, l'église orthodoxe de l'Annonciation se succèdent, lieux tous plus évocateurs les uns que les autres. Le lendemain, nous quittons Nazareth pour nous diriger vers Cana, avant de repartir en car vers le pied du mont Thabor, que nous gravissons vers les onze heures, sous un soleil éclatant. Le lendemain, ce n'est pas sans émotion que nous les quittons pour rallier Bethléem, où nous découvrons la Basilique de la Nativité et l'église Ste Catherine. Nous assistons le dimanche à la Messe à l'église Ste Catherine, concélébrée en arabe, italien et français (grâce aux deux prêtres qui nous accompagnent). Après un rapide déjeuner, nous nous dirigeons en car vers Béthanie où nous attend Sœur Siloanne, pour y commencer notre service. Nous passons l'après-midi avec les enfants du centre de Béthanie, faisons connaissance et en profitons pour apprendre les quelques mots d'arabe indispensables pour les gérer : « la » (non), « aya » (oui), sans oublier le très utile « yalla hammam ! » (va à la douche). Pendant les jours suivants, neuf s'occupent d'adultes handicapés à Jérusalem, neuf restent à Béthanie avec les enfants en difficulté et sept aident à la crèche de Jérusalem le matin et au centre pour enfants handicapés à Aïn Karem l'après-midi. Les veillées rythment nos soirées, qu'elles soient scoutes ou plus spirituelles, comme ce soir où nous avons lu l'Évangile de Saint Marc sur la terrasse surplombant Jérusalem. Le dernier soir est consacré à un chemin de Croix sur la Via Dolorosa. Au terme de cet article, nous voudrions remercier tous ceux qui, par leur prière, leur soutien, leur témoignage, ont permis cette Route et l'ont rendue unique. Un grand merci à tous !!!

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juillet 2020 : servir Jésus et l'Eglise
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers