In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Informations d'ici et d'ailleurs

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 16)

Trentième anniversaire de la mort de Marthe Robin 

Marthe Robin est née le 13 mars 1902 à Châteauneuf de Galaure dans la Drôme. Sa famille n’était pas pratiquante. À l’âge de seize ans, elle est atteinte d’une maladie très grave. En 1927 elle est totalement immobilisée, mais alors elle se tourne vers le Christ et offre toutes ses souffrances à Dieu, s’abandonnant totalement à Sa volonté sur elle. Tous les vendredis, Marthe revivra la Passion de Jésus. Malgré cela, en cinquante ans, dans sa petite chambre de la ferme de "La Plaine", qui reste dans l'obscurité presque totale pour protéger ses yeux de la lumière, elle reçoit des dizaines de milliers de personnes du monde entier. Ils viennent pour prier avec elle, lui demander un conseil, lui confier leurs intentions.  À partir de 1930, elle ne se nourrira plus que de l’Eucharistie. Elle meurt le 6 février 1981. Pour son enterrement près de 7000 personnes sont là. Son procès de béatification est en cours depuis 1996. Le 6 février dernier, pour le trentième anniversaire de sa mort, une messe était célébrée au sanctuaire de Châteauneuf de Galaure en présence de Mgr Luigi Ventura, le nonce apostolique en France. Les Foyers de charité nés de la rencontre entre Marthe Robin et le Père Finet fêtent aussi leurs 75 ans. En septembre prochain ils commémoreront les 75 ans de la première retraite prêchée par le Père Finet.

Persécutions en ce début d’année 

Pakistan : Des islamistes brûlent des images de Benoît XVI et des mannequins représentant le pape ainsi que des croix lors d’une manifestation contre toute modification de la loi sur le blasphème. Le gouvernement a informé le parlement qu’il n’avait jamais eu l’intention d’apporter des changements aux lois anti-blasphème ! La police a arrêté un lycéen de 17 ans qui aurait blasphémé contre l’islam dans un devoir. Indonésie : Arrestations et attaques contre des chrétiens. Profanation d’églises. Egypte : Une église a été la proie des flammes dans une ville frontière avec la bande de Gaza, suite à une explosion. Des hommes armés se trouvaient devant le lieu de culte, à ce moment là ! Colombie : Deux prêtres ont été assassinés à Bogota, le 26 janvier au soir.

Les journées mondiales

Tous nous avons entendu parler des JMJ – des Journées Mondiales de la Jeunesse – mais connaissons-nous les autres journées mondiales ? La journée mondiale des vocations, celle des missions existent depuis de nombreuses années. Le pape Jean-Paul II, au cours de son long pontificat, a demandé que soient célébrées aussi d’autres Journées importantes pour la vie de l’Église. Au cours du mois de février, nous en avons vécu deux :

  • Le 2 février, la Journée de la vie consacrée
  • Le 11 février, la Journée du malade.

Le 2 février est la fête de la Présentation de Jésus au Temple, quarante jours après sa naissance. C’est en 1997 que le Pape Jean-Paul II a demandé que ce jour soit, pour l’Église universelle, la Journée de la vie consacrée. Jean Paul II avait fixé trois objectifs pour cette journée : « remercier le Seigneur pour le grand don de la vie consacrée ; faire mieux connaître et apprécier la vie consacrée au peuple de Dieu tout entier ; inviter les personnes consacrées à « célébrer ensemble et solennellement les merveilles que le Seigneur a accomplies en elles » (Jean-Paul II, message du 6 janvier 1997). Ce 2 février dernier était donc la quinzième journée de la Vie consacrée. Dans tous les diocèses de France, des rencontres de prière et d’amitié ont eu lieu avec les consacrés pour mieux connaître et remercier Dieu de ce grand don de Dieu qu'est la vie consacrée. Le 11 février est la fête de Notre-Dame de Lourdes, jour anniversaire de la première apparition de la Vierge Marie à Bernadette. C’est en 1992 que le Pape Jean-Paul II institua cette Journée Mondiale du Malade. À Lourdes, beaucoup de malades viennent prier, demander leur guérison, « se laver » dans la piscine comme l’a demandé l’Immaculée Conception à Bernadette. Là, parfois, des malades obtiennent le miracle de la guérison, et beaucoup d’autres retrouvent la force et la paix pour vivre leurs épreuves. Cette journée du malade est célébrée tous les 11 février à Lourdes et dans le monde entier. Ce 11 février 2011 était la 19ème journée mondiale du malade.

Côte d’Ivoire

Pour sortir le pays de la crise actuelle, l’Église en Côte d’Ivoire a organisé une « quarantaine de prières » pour obtenir de Dieu la paix. « En cette heure de grandes épreuves, il nous faut sans cesse supplier le Seigneur d’être avec nous et de tracer pour nous et devant nous la voie royale du développement humain et spirituel » déclarait l’archevêque, le 30 janvier dernier, lors de la clôture de ces quarante jours de prière. Il a rappelé aussi que la paix dont les Ivoiriens avaient besoin était « la paix intérieure du cœur, libéré du péché, que Dieu seul peut donner. » Une deuxième quarantaine de prières est en cours (du 11 février au 22 mars) pour continuer à supplier le Ciel afin d’obtenir la paix si fragile actuellement, en Afrique et dans beaucoup de pays du monde.

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juillet 2020 : servir Jésus et l'Eglise
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers