In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

C’est l’heure d’hiberner!

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 23)

Chaque année par deux fois, nous changeons d’heure, passant de l’heure d’été à l’heure d’hiver et vice-versa. Mais pourquoi donc exactement ???

Le dernier dimanche (!) d’octobre, il n’y a donc pas si longtemps, nous sommes passés à l’heure d’hiver, « gagnant » une heure de plus ! Et le dernier dimanche (!) de mars, nous reperdrons cette heure passant à l’heure dite d’été !!! Mais pourquoi faut-il changer d’heure deux fois par an ? Pour éviter tout vieillissement dans nos habitudes ? pas vraiment. C’est donc à coup sur une norme européenne !? Ce n’est pas faux ! Pour économiser de l’énergie ? Il parait. Mais qu’en est-il exactement ? Ce principe de l’heure d’été a pour effet de repousser l'heure à laquelle on voit le soleil se lever et se coucher. L’intérêt réside, selon ses promoteurs, dans les économies d’énergie qu’elle est censée permettre afin de profiter plus tard de la lumière solaire pendant la période estivale ; cette approche est cependant rejetée par ses détracteurs, qui parlent d’économies relativement limitées… Pour l’Europe (sauf en Islande), la période s’étend du dernier dimanche de mars au dernier dimanche d’octobre. Chaque pays est libre de suivre ou non ce changement (si oui, par contre, il doit le faire à la date fixée) et de choisir comme heure d’hiver une heure calée sur le méridien de son fuseau horaire comme la Grande-Bretagne ou le Portugal ou de la décaler d’une heure comme la France. Il semblerait que le premier à en parler publiquement dans une revue fut le physicien américain Benjamin Franklin (le premier ambassadeur des États-Unis en France). Dans le quotidien français Le Journal de Paris, le 16 avril 1784, il évoquait la possibilité de décaler les horaires afin d’économiser l’énergie. Cependant, il faudra attendre encore plus de 130 ans avant que cela soit mis en place dans un État. Ce sont nos voisins Allemands qui instituèrent les premiers ce changement d’horaire : c’était le 30 avril 1916. Ils devançaient de peu nos amis les Anglais, le 21 mai 1916, après une longue campagne contre « le gaspillage de la lumière », commencée en 1907 ! La plupart des pays européens ont suivi après la grande guerre. Et en France ? Le changement d’heure a été institué par une loi votée le 19 mars 1917 et abandonnée par le Gouvernement provisoire de la République française, le 14 août 1945, avec une certaine confusion entre zone libre et occupée pendant l’Occupation (la zone occupée étant à l’heure allemande). Le temps passe avec les trente glorieuses, jusqu’au choc pétrolier de 1973 qui favorisa le retour de ce changement d’heure entre l’été et l’hiver. C’est donc le 28 mars 1976, que l’on a rétabli l’heure d’été : l’objectif était d’effectuer des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage en soirée. Le passage à l’heure d’été se fait le dernier dimanche de mars à 2 h du matin. Jusqu’en 1995, le retour à l’heure d’hiver se faisait le dernier dimanche de septembre à 3 h, mais depuis 1996, il s’effectue le dernier dimanche d’octobre (à la même heure), ce qui prolonge la période d'heure d'été durant une partie de l’automne.

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Décembre 2020 : En ce prochain Noël, viens Jé...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers