In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

La prière eucharistique

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 23)

Abordons à présent le cœur de la Messe : la prière Eucharistique, en ses différents moments, dont le cœur est la consécration.

Dans un sens général, la prière eucharistique comprend la préface qui s’achève par le Sanctus, ainsi que la prière eucharistique au sens strict, le tout se concluant par la doxologie finale du « Par Lui, avec Lui et en Lui,… ». Nous nous en tenons au sens général, et nous reprendrons le détail ultérieurement. « Le sens de cette prière est que toute l’assemblée des fidèles s’unisse au Christ dans la confession des hauts faits de Dieu et dans l’offrande du sacrifice. » (PGMR 54). Le n° 55 donne les différents éléments : a. L´action de grâce (qui s´exprime surtout dans la préface) : le prêtre, au nom de tout le peuple saint, glorifie Dieu le Père et lui rend grâce pour toute l´œuvre de salut ou pour un de ses aspects particuliers, selon la diversité des jours, des fêtes ou des temps.  b. L´acclamation : toute l´assemblée, s´unissant aux puissances d’en haut, chante le Sanctus. Cette acclamation, qui fait partie de la Prière eucharistique, est prononcée par tout le peuple avec le prêtre.  c. L´épiclèse : par des invocations particulières, l´Église implore la puissance de l’Esprit Saint, pour que les dons offerts par les hommes soient consacrés, c´est-à-dire deviennent le Corps et le Sang du Christ, et pour que la victime sans tache, qui sera reçue dans la communion, profite au salut de ceux qui vont y participer.  d. Le récit de l´Institution et la consécration : par les paroles et les actions du Christ s´accomplit le sacrifice que le Christ lui-même a institué à la dernière Cène lorsqu´il offrit son Corps et son Sang sous les espèces du pain et du vin, les donna à manger et à boire aux Apôtres et leur laissa l´ordre de perpétuer ce mystère.  e. L´anamnèse : en accomplissant l´ordre reçu du Christ Seigneur par l´intermédiaire des Apôtres, l´Église fait mémoire du Christ lui-même, célébrant principalement le mémorial de sa passion bienheureuse, de sa glorieuse résurrection, et de son ascension dans le ciel.  f. L´offrande: au cœur de cette mémoire, l´Église, surtout celle qui est actuellement ici rassemblée, offre au Père, dans le Saint-Esprit, la victime sans tache. L´Église veut que les fidèles non seulement offrent cette victime sans tache, mais encore qu´ils apprennent à s´offrir eux-mêmes et soient parfaitement réunis, de jour en jour, par la médiation du Christ, dans l´unité avec Dieu et entre eux, pour qu'à la fin. Dieu soit tout en tous.  g. Les intercessions : on y exprime que l´Eucharistie est célébrée en union avec toute l´Église, celle du ciel comme celle de la terre, et que l´offrande est faite pour elle et pour tous ses membres vivants et morts, qui ont été appelés à participer à la rédemption et au salut obtenus par le Corps et le Sang du Christ.  h. La doxologie finale : elle exprime la glorification de Dieu ; elle est ratifiée et conclue par l´acclamation du peuple : Amen »  Précisons : l’épiclèse est l’invocation de l’Esprit Saint ; le prêtre étend les mains sur les dons. L’anamnèse se situe après la consécration, le prêtre l’introduit en disant par exemple : « Il est grand le mystère de la foi ». L’offrande est la suite de la prière après l’anamnèse. Les intercessions sont les demandes faites à Dieu pour l’Église, les défunts, les hommes.

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2020 : Notre-Dame, à vous les command...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers