In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Le « Notre Père »

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 28)

Comprendre l’importance de la prière que nous avons reçue du Seigneur, et sa place essentielle pendant la Messe

La prière du « Notre Père » nous a été donnée par le Seigneur (oraison dominicale) à la suite d’une demande de ses disciples. Cela montre son importance, « Cette prière qui nous vient de Jésus est véritablement unique : elle est "du Seigneur". D'une part, en effet, par les paroles de cette prière, le Fils unique nous donne les paroles que le Père lui a données (cf. Jn 17,7) : il est le Maître de notre prière. D'autre part, Verbe incarné, il connaît dans son cœur d'homme les besoins de ses frères et sœurs humains, et il nous les révèle : il est le Modèle de notre prière. » (CEC 2765) Maintenant, il s’agit de découvrir la grandeur de cet enseignement. Commençons par écouter ce que les Pères de l’Église et les saints nous disent. Tertullien nous enseigne que : « L'Oraison dominicale est vraiment le résumé de tout l'Evangile » Saint Augustin confirme lorsqu’il écrit : « Parcourez toutes les prières qui sont dans les Ecritures, et je ne crois pas que vous puissiez y trouver quelque chose qui ne soit pas compris dans l'Oraison dominicale » Concluons avec Saint Thomas d’Aquin qui nous livre les échos de ses prières : « L'Oraison dominicale est la plus parfaite des prières... En elle non seulement nous demandons tout ce que nous pouvons désirer avec rectitude, mais encore selon l'ordre où il convient de le désirer. De sorte que cette prière non seulement nous enseigne à demander, mais elle forme aussi toute notre affectivité. » Sa place pendant la Messe Il est important de comprendre la place de l’oraison dominicale durant la messe. Le Catéchisme de l’Église Catholique nous enseigne que : « Dans la Liturgie eucharistique la Prière du Seigneur apparaît comme la prière de toute l'Eglise. Là se révèle son sens plénier et son efficacité. Située entre l'Anaphore (Prière eucharistique) et la liturgie de la Communion, elle récapitule d'une part toutes les demandes et intercessions exprimées dans le mouvement de l'épiclèse, et, d'autre part, elle frappe à la porte du Festin du Royaume que la Communion sacramentelle va anticiper.                            Le Fils nous donne les paroles que le Père lui a donnée Dans l'Eucharistie, la Prière du Seigneur manifeste aussi le caractère eschatologique de ses demandes. Elle est la prière propre aux "derniers temps", des temps du salut qui ont commencé avec l'effusion de l'Esprit Saint et qui s'achèveront avec le Retour du Seigneur. Les demandes à Notre Père, à la différence des prières de l'Ancienne Alliance, s'appuient sur le mystère du salut déjà réalisé, une fois pour toutes, dans le Christ crucifié et ressuscité. » (N° 2770-2771) Ainsi en disant cette oraison tous ensemble, nous manifestons aussi que nous avons tous un même Père et donc nous sommes aussi tous frères ! Que cela nous tourne vers nos frères qui en ont le plus besoin et élargisse nos cœurs aux dimensions du monde ! Terminons en nous penchant sur le moment où cette prière nous a été donnée : pendant le sermon sur la montagne. Ainsi la prière ne va pas sans les œuvres, car Jésus, sur cette montagne, nous enseigne que la prière et les œuvres forment un tout. « De la rectitude de notre prière dépendra celle de notre vie en Lui. » (CEC 2764).

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2020 : Notre-Dame, à vous les command...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers