In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Grandes vérités, petites histoires...

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 45)

Ce mois-ci,  In Altum vous propose 3 petites histoires pour essayer de grandir dans le don et la générosité.

La femme de ménage racontée par un collégien

Durant mon deuxième mois au collège, notre professeur nous a donné  un petit examen surprise. J'étais un étudiant consciencieux et j'ai répondu aisément à toutes les questions jusqu'à ce que je lise la dernière question. Quel est le prénom de la femme de ménage de l'école ? Il s'agissait certainement d'une blague. Je l'avais rencontrée plusieurs  fois. Elle était  grande, cheveux foncés et dans la cinquantaine, mais comment j'aurais pu savoir son nom ? J’ai remis mon examen en laissant la dernière question sans réponse. Juste avant la fin du cours, un étudiant a demandé si la dernière question comptait pour la note de l'examen. "Absolument" a répondu le professeur. "Durant vos carrières, vous allez rencontrer  beaucoup de gens. Ils sont tous importants. Ils méritent tous votre attention et vos soins, même s'il s'agit simplement d'un sourire et d'un bonjour. « Je n'ai jamais oublié cette leçon. ».

Se donner, c’est beau !

Il y a plusieurs années, quand je travaillais comme bénévole dans  un hôpital, j'ai connu une petite fille qui s'appelait Lise. Elle souffrait d'une sérieuse maladie rare. Le seul espoir qu'elle s'en remette semblait être  qu'elle reçoive une transfusion sanguine, de son petit frère de 5 ans. Il avait  miraculeusement survécu à la même maladie et avait développé les anti-corps requis pour la combattre. Le médecin expliqua donc la situation au petit frère et lui demanda s’il était prêt à donner son sang à sa sœur. Je l'ai vu hésiter un instant avant de prendre une grande respiration et répondre: Oui je vais le faire si c'est pour la sauver ! Au cours de la transfusion, il était étendu dans un lit au côté de sa sœur et il a souri, comme nous tous, quand il a vu sa sœur reprendre des couleurs. Puis il a pâli et son sourire s'est arrêté. Il a levé les yeux vers le médecin et lui a demandé d'une voix tremblante: "Est-ce que je vais commencer à mourir tout de suite?" N’ayant que 5 ans, le petit garçon avait mal compris le médecin; il  croyait qu'il devait donner à sa sœur tout son sang pour la sauver.

 Un acte de générosité récompensé

Dans la soirée, vers 23h30, une femme âgée se tient le long d'une autoroute de l'Alabama, tentant de se protéger de la pluie battante. Son auto est tombée en panne et elle a désespérément  besoin d'un transport. Détrempée, elle décide de demander l'aide de la prochaine voiture  qui passe. Un jeune homme s'arrête pour lui porter secours. Le jeune homme l'amène en sécurité, l'aide à trouver du secours et lui procure un taxi. Elle a l'air très pressée, mais prend le temps de noter son adresse et le remercie. Sept jours plus tard, on vient cogner à la porte du jeune homme. À  sa grande surprise, on lui livre une télévision couleur grand format. Une note y est attachée.  Elle dit : « Merci beaucoup de m'avoir porté secours sur l'autoroute l'autre jour. La pluie avait transpercé non seulement mes vêtements mais aussi mon esprit. Puis vous êtes arrivé. » Grâce à vous, j'ai pu me rendre au chevet de mon mari mourant, juste avant qu'il ne rende l'âme. Dieu vous bénisse  pour m'avoir aidé et pour votre dévouement pour les autres. Bien à vous, Mme Nat King Cole.

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2020 : Notre-Dame, à vous les command...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers