In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Une Eglise irradiante

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 47)

L’Année 2015 sera l’année de la Vie Consacrée

Lors de la rencontre du 29 novembre 2013 avec les membres des supérieurs généraux, au Vatican, le pape François a annoncé que l’année 2015 sera dédiée à la Vie Consacrée. Il y avait déjà eu, auparavant, une année sacerdotale, mais pas encore d’Année de la Vie Consacrée. Actuellement, les prêtres diocésains et religieux sont quelque 413 000 dans le monde : la réalité de la Vie Consacrée représente plus que le double. En effet les religieuses sont plus de 713 000 dans le monde, les religieux non prêtre 55 000, et il faudrait y ajouter les religieux prêtres et les laïcs consacrées. C’est donc une nouveauté d’une grande importance pour l’Église !

 Année Mariale pour la ville de Marseille

Le 8 décembre, le diocèse de Marseille a ouvert une Année Mariale, à l’occasion des 800 ans de l’édification de la première chapelle dédiée à Marie sur la colline de la Garde et des 150 ans de la  consécration de la basilique actuelle. Mgr Pontier a déclaré lors de la messe de rentrée « La Bonne Mère est notre modèle. Elle présente le Christ à tous, elle entend les prières, les souffrances et les joies de tous ceux qui montent jusqu’à elle, et même plus largement de tous ceux sur lesquels elle porte un souci maternel, et elle ne cesse de rendre grâce à Dieu pour tous ses bienfaits ». L’année 2014 sera donc  une « Année de grâce » pour la ville de Marseille !!!

 Un miracle attribué au Père Popieluszko en France

 En mars prochain, une commission d’experts nommée par  l’évêque de Créteil, en région parisienne va étudier une  guérison inexpliquée, survenue en 2012 à la prière du  Bienheureux Jerzy Popieluszko. Si cela aboutit, elle ouvrira  la  voie à la canonisation du prêtre polonais assassiné en 1984 par  la police politique communiste.

Le Pape compte faire davantage de canonisations sans nouveau miracle

Comme pour Jean XXIII, le pape François a accepté la canonisation du bienheureux Pierre Favre, jésuite et premier compagnon de Saint Ignace, sans l'attestation d'un second miracle et devrait procéder de même pour d'autres cas.  Habituellement pour inscrire un serviteur de Dieu au catalogue des saints, la procédure habituelle, fixée en 1983, exige l’examen d’un miracle nouveau intervenu après la béatification, y compris dans une cause de martyre. Cet examen se fait selon les mêmes règles que pour une béatification. Un seul miracle est requis et il s’agit le plus souvent d’une guérison.

Succès du questionnaire préparant le synode sur la famille

Le questionnaire envoyé par le Vatican à tous les évêques du monde pour préparer le prochain synode extraordinaire sur la pastorale familiale, en octobre prochain, a rencontré un large écho en certains pays. En Angleterre, 15 jours après la mise en ligne du questionnaire complet, 15 000 personnes avaient déjà pris le temps de donner leur avis. En Suisse, près de 12 000  ont répondu, alors que l’on misait sur 5 000 réponses.

Evangelii gaudium, la joie de l’Évangile », première exhortation apostolique du pape François

Le mardi 26 novembre à  midi, a été rendu publique la première exhortation apostolique de notre pape François  sur la « la joie de l’Évangile ». Dans ce  texte de 160 pages, écrites à la lumière de la joie, le pape entend inviter les chrétiens  à une nouvelle étape évangélisatrice marquée par cette joie et indiquer des voies pour la marche de l’Église dans les prochaines années. Le Saint-Père nous encourage et nous engage à regarder devant nous, au-delà de ce temps de crise, faisant  une nouvelle fois de la croix et de la résurrection du Christ l’étendard de la victoire. Dans ce document, le pape « imprime sa propre expérience pastorale et invite à accueillir le moment de grâce que vit l’Église » :  la Nouvelle évangélisation !!! Des pages de feu qui nous font sortir de nos peurs et de nos égoïsmes pour être missionnaire face à un monde, qui attend que nous lui portions Jésus!!!

Premier Noël du pape François à Rome

C’est vers 21h30, que le pape François est arrivé au milieu  d’une longue procession de 30 cardinaux, 40 évêques  ainsi  qu’un bon nombre de fidèles pour célébrer la fête de la  Naissance de Jésus  en la basilique St Pierre de Rome. Comme habituellement, le pape a déposé en silence une  statuette de cire représentant l’enfant Jésus devant l’autel. La  messe s’est terminée vers 23 heures, après que le Saint Père  eut repris l’enfant Jésus dans ses bras en l’embrassant, pour  aller le reposer dans son berceau au cœur d’une crèche  élevée à l’intérieur de la Basilique.

Le patriarche orthodoxe russe place « de grands espoirs sur le pape François »

« Nous plaçons de grands espoirs sur le pape François parce que nombre de propositions que le pape formule aujourd'hui et suggère pour l'Église, ainsi que pour le monde et la société, coïncident avec notre vision ». C’est ainsi que s’est exprimé le chef de l'Eglise orthodoxe russe, Kirill, mercredi 11 décembre,  lors de sa rencontre avec le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, qui achevait une visite de 5 jours en Russie.

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Décembre 2020 : En ce prochain Noël, viens Jé...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers