In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Hommages et prière du Rosaire

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 55)

Béatifications - Synode

Béatification de Paul VI C’est lui qui inaugura les audiences publiques du mercredi. Il pleurait quand, sur son bureau, le Jeudi soir, tel Jésus à Gethsémani, il découvrait l’abandon de tant de ses fils Prêtres demandant leur réduction à l’état laïc….Il mourut paisiblement au soir de la Transfiguration en répétant le « Notre Père ». Saint Jean-Paul II a dit : « Etudiez Paul VI avec amour. Durant sa vie, il ne fut pas toujours compris ; il eut à porter la Croix, à subir les « injures » et les « crachats »… Son Pontificat fut un véritable don de Dieu. » Opus Déi A Madrid, ce 27 Septembre, Mgr Alvaro del Portillo (1914-1994) a été béatifié. Il a été le successeur immédiat de Saint José María Escrivá y Balaguer, le Fondateur de l’ « Opus Dei », une « Œuvre de Dieu » suscitée le 2 Octobre 1928, pour aider tous ceux qui le souhaitent, à devenir saints et missionnaires à travers l’exercice de leurs activités quotidiennes. Il avait renoncé à une brillante carrière d’ingénieur, se donnant tout entier à Dieu et à l’Œuvre. Une de ses qualités était sa profonde bonté. « Il régnait autour de lui une sorte de microclimat empreint de sérénité et de paix, tant son affabilité étaient communicatives. »  Le synode sur la famille                                                           Du 5 au 19 octobre  se déroulera au Vatican le synode (le premier présidé par le Pape François), consacré aux « défis pastoraux de la famille dans le contexte de l’évangélisation  sur la famille ». Le synode a pour volonté explicite de traiter très largement de la beauté de la famille. Le Pape François a demandé ce 28 septembre dernier une journée de prière à cette intention. Ce synode sera la première partie d’une réflexion qui mènera à un second synode sur ce même thème en octobre 2015.

  Octobre, mois du Rosaire            (voir Vie chrétienne et missionnaire)

Confions à Notre Dame du ROSAIRE le Synode et les 200 millions de Chrétiens persécutés en cette minute même dans le monde ! Survolons quelques merveilles occasionnées par cette prière toute simple.  Les Polonais ont une reconnaissance immortelle envers Marie, leur Reine, pour le « miracle de la Vistule » : En 1920, la POLOGNE avait retrouvé sa liberté mais un nouveau danger la guettait : Lénine et les chefs communistes de l’Armée Rouge avaient décidé de l’envahir pour ensuite conquérir toute l’Europe ! La Pologne se présentait donc comme le « rempart de la Chrétienté et de l’Europe. » Les Bolchéviques n’étaient plus qu’à quelques kilomètres de Varsovie… A l’appel du Pape Benoît XV et des Evêques polonais, toute la population se mit à prier la Vierge Marie ainsi que de nombreux Catholiques dans le monde. Les socialistes et communistes se moquaient du Pape disant : « Les soldats et canons russes vaudront plus que tous les Chapelets du monde ! » Le Nonce à Varsovie, Monseigneur Achille Ratti, (futur Pie XI), le seul diplomate resté sur place, car tous les autres avaient fui, était allé sur le front pour encourager les soldats et leur parler du soutien du Pape. Or, dans la nuit du 5 Août (ND des Neiges…), le Maréchal Pilsudski, inventa un plan génial, risqué et rusé : il attaqua l’Armée russe sur son côté découvert ! L’effet de surprise permit la victoire totale ! Les chapelets des humbles avaient vaincu Goliath ! Le 18 Mai de cette année-là, un certain Karol, était né… En 1955, l’AUTRICHE fut libérée de l’occupation russe par la récitation du Chapelet : Le 2 Février 1947, un Prêtre franciscain, Petrus Pavlicek, alla prier à Mariazell. Il demanda à la Vierge Marie que l’Autriche soit libérée des forces alliées qui l’occupaient depuis 1945 et surtout des Soviétiques… Marie lui rappela ce qu’Elle avait dit à Fatima : « Faites ce que je vous dis et il y aura la PAIX. » Le Père invita le jour même les Autrichiens à prier intensément chaque jour le Rosaire ! A partir de 1950, le Père organisa en plus une grande Procession à Vienne. Le Chancelier Raab et le Ministre des Affaires étrangères Figl, y participaient ! En 1947, 10 000 personnes priaient chaque jour un Rosaire ; en 1955, ils étaient 500 000 ! Début 1955, le Ministre russe Molotov dit à son collègue autrichien : « Nous, les Russes, ce que nous possédons une fois, nous ne le cédons pas » ! Mr Figl dit au Père : « Il ne nous reste qu’à prier avec encore plus de zèle ! » Le 15 Mai suivant, l’Autriche était libre et publiquement elle rendit grâces à Dieu et Notre Dame ! Rappelons d’autres victoires : 12 Septembre 1213 : victoire sur les Cathares à Muret près de Toulouse grâce au zèle de Saint Dominique pour diffuser cette prière ! 7 Octobre 1571 : victoire navale de Lépante arrête la progression des Musulmans suite à l’appel du Pape Saint Pie V pour réciter le Rosaire ! 12 Septembre 1683 : à Vienne les armées musulmanes sont stoppées. 5 Août 1716 : victoire de Petrovaradin (Belgrade) 25 Avril 1974 : au Portugal, récitation du Rosaire favorisant la « révolution des œillets » et la paix. 1986 aux Philippines : le Cardinal Sin et Cory Aquino demandent la récitation du Rosaire dans les rues pour éviter un bain de sang. Le Rosaire, donné par Notre-Dame à Saint Dominique, subit par la suite des temps une éclipse presque totale ! C’est alors que la Mère de Dieu apparut à Frère Alain de la Roche, Dominicain breton, du Couvent de Lille, au XVe siècle, pour lui demander de raviver la dévotion à son Saint Rosaire. C’est lui qui organisa les « Confréries du Rosaire » et développa la méditation des mystères. Rapidement, le Rosaire fut récité par toute la Chrétienté ! Et maintenant, il est diffusé en permanence su internet.

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2021 : Regardons l'étoile, invoquons...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers