In Altum

Mensuel catholique gratuit
pour les jeunes et toute la famille
(à partir de 13 ans) !

Qu’est-ce qu’un diacre ? Y a-t-il eu des diaconesses ?

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 76)

Qu’est-ce qu’un diacre ?

Quel est l’enseignement de l’Eglise sur des diacres ? On peut le résumer en 2 points : 1) Le sacrement de l’Ordre est d’institution divine et comporte 3 degrés : épiscopat (les évêques), presbytérat (les prêtres), diaconat (les diacres). 2) Les évêques et les prêtres agissent in persona Christi Capitis (en la personne du Christ Tête), tandis que les diacres –le mot signifie serviteur– sont appelés à servir le peuple de Dieu dans la diaconie de la liturgie, de la parole et de la charité. Ils ne sont par ordonnés en vue du sacerdoce, mais en vue du service. Que signifie in Persona Christi Capitis ? Pour le comprendre il faut se référer à l’enseignement de saint Paul : Jésus est la Tête de l’Eglise qui est son Corps. Or Jésus a institué les 12 apôtres pour qu’en son Nom, ils soient les pasteurs de l’Eglise. Les évêques aidés par les prêtres, continuent cette mission en agissant au Nom du Christ Tête. Que signifie le fait que les diacres ne soient pas ordonnés en vue du sacerdoce ? Cela se comprend surtout en relation avec l’Eucharistie : les diacres n’ont pas le pouvoir de consacrer le pain et le vin. Quelle est l’importance de la triple diaconie (service) pour laquelle les diacres sont ordonnés ? Donnons quelques indications : 1) Dans la diaconie de la liturgie, ils honorent l’excellence de l’Eucharistie qu’ils ont charge de donner aux fidèles. 2) Dans la diaconie de la parole, ils montrent la valeur éminente de l’Evangile qu’ils ont charge de proclamer. 3) Dans la diaconie de la charité, les diacres manifestent que la charité est plus qu’une œuvre de bienfaisance ; elle est une mission reçue du Christ et exercée au nom de l’Eglise. Encore un mot sur le don que représente le diaconat ! La simple existence des diacres rappelle sans cesse aux évêques et aux prêtres qu’ils doivent eux aussi être des serviteurs, à l’exemple du Christ Maître et Seigneur, qui a vécu comme celui qui sert (cf. Jn 13, 13-15).

Y a-t-il eu des diaconesses ?

On parle parfois de diaconesses. Y a-t-il eu des femmes diacres dans l’histoire de l’Eglise ? Dans le Nouveau Testament, saint Paul parle de « notre sœur Phébée, servante (diacre) de l’Église de Cenchrées » (Rm 16, 1). Puis, dans les premiers siècles de l’Eglise, il y a eu des femmes appelées diaconesses. Peut-on dire que ces diaconesses sont diacres au même titre que les hommes ? La réponse est clairement non. Même si parfois on a parlé d’ « ordination » des diaconesses et que l’évêque leur imposait les mains, même si elles ont parfois reçu l’étole, il est néanmoins précisé qu’elles ne baptisaient pas, qu’elles n’avaient pas de rôle spécifique dans la célébration de l’eucharistie, qu’elles ne bénissaient pas. Quelle était la raison d’être des diaconesses ? Une des raisons principales était le service des femmes, en particulier lors du baptême : les diaconesses assistaient l’évêque lors du baptême par immersion des femmes. En conclusion : la tradition de l’Eglise n’offre aucun exemple de femmes qui soient diacres au même titre que les hommes.

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Octobre 2021 : Regardons l'étoile, invoquons...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers