In Altum

Notre-Dame des Neiges, formez nos cœurs à votre image

Les renards ont des terriers,

Publié le dans la rubrique (In Altum n° 158)

les oiseaux du ciel ont des nids…

Chers amis, poursuivons l’exploration des habitats insolites de nos amis les animaux, commencée par Jips le mois dernier !

Les petits des animaux naissent dans toutes sortes d’endroits : tanières, terriers, nids, arbres creux. Mais la mère sait toujours exactement comment il faut les soigner… Dans la nature, les chambres d'enfants les plus simples font partie du corps de la mère : ce sont les poches ventrales de certains animaux, les marsupiaux (comme les kangourous ou les opossums).

Quand la chauve-souris est sur le point de mettre au monde son petit, elle se suspend la tête en bas et étend ses ailes, qui forment avec son corps un berceau où le petit vient rouler. Tant que son bébé n’est pas capable de se débrouiller, elle l’emporte partout dans ses vols nocturnes. Il se tient solidement cramponné par les dents à la fourrure de la poitrine maternelle.

Si elles n'ont pas sur elles de quoi loger leurs petits, les femelles ont recours à toutes sortes de nids et de terriers. Ainsi, l’ourse polaire commence par creuser un tunnel sous la neige. Elle en élargit le fond et y aménage une confortable crèche, aussi bien protégée du vent glacial que l’intérieur d’un igloo !

Maman gorille, elle, installe le berceau dans un arbre. Elle le fabrique avec des branches feuillues et papa gorille le surveille en permanence, installé sous un abri qu'il s'est construit au pied d’un arbre voisin…

L’une des plus délicieuses chambres d’enfants est l’œuvre de la souris à bajoues d’Amérique du Nord. Mère souris rassemble de l’herbe fine, de petites racines, des morceaux de feuilles tendres et d’écorce flexible, et tisse le tout en une sphère presque parfaite. Puis elle creuse une confortable chambrette au centre de la boule et la tapisse des matériaux les plus doux qu’elle peut trouver : mousse, plante duveteuse... Une fois le nid terminé, elle l’équipe d’une vraie porte : un bouchon d’herbe soigneusement tassé, protection pour ses petits par mauvais temps ou lorsqu’elle doit s’absenter…

Le secret de la hase (la maman lièvre, comme chacun sait !) ? De ses poils et de brins d'herbe enchevêtrés, elle fabrique une sorte de couverture pour recouvrir son nid creusé dans la prairie. Chaque fois qu'elle laisse ses petits après les avoir allaités, elle tire sur eux l'édredon tiède et moelleux sous lequel ils sont parfaitement cachés et abrités de la fraîcheur du soir.

Et savez-vous pourquoi les castors construisent des barrages ? C’est pour créer des étangs qui servent de lieux de naissance et d’élevage pour leurs petits…

Les tortues marines, quant à elles, creusent des nids sur les plages et y pondent leurs œufs, dont l’incubation se fait ensuite dans la chaleur du sable jusqu’à l’éclosion !

« Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » (Mt 8, 20). En ce mois de février où Notre-Seigneur quitte la crèche avec ses saints parents, saurons-nous lui offrir un nouveau gîte à l’intérieur de nos cœurs ?

(D’après Alain Devoe, L’album des jeunes 1964, p. 43-44)

Crédit photo : BenAveling — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, Wikimédia Commons

 

 

 

Commentaires

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Avril 2024 : Notre-Dame de Zeitoun
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers