Mardi 26 mai : se relever après la tempête

Publié le par

Neuvaine du 19 avril au 19 juin 2020

en préparation à notre consécration aux Cœurs de Jésus et de Marie

Les artisans et les moyens qui ont permis le renouveau de l’Eglise en France aux XVIème et XVIIème siècle

Eh bien, rappelle-toi d’où tu es tombé !

"Eh bien, rappelle-toi d’où tu es tombé, convertis-toi, reviens à tes premières actions !" (Ap 2, 5)

Le XVIème siècle fut le siècle des grands bouleversements où la crise protestante va déchirer l’Eglise et du même coup la chrétienté. Si le XVIIe siècle fut pour l'Eglise le triomphe d'une résurrection spirituelle, il ne faut pas oublier que tout triomphe vient après un combat mené par des hommes de sainteté et de conviction.

La France va connaitre une lignée d'évêques et de chrétiens exemplaires dont certains furent aussi des saints qui prendront des moyens énergiques pour permettre de rénover en profondeur le catholicisme français et de redonner son éclat à la fille aînée de l’Eglise.

La vidéo

Pour aller plus loin...

Le relèvement spirituel de la France est passé par un zèle missionnaire extraordinaire ! Citons à titre d'exemple un extrait d'une lettre de Saint Frnaçois-Xavier à Saint Ignace pendant son évangélisation des Indes : 

"Malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile !

Nous avons traversé des villages de chrétiens qui s’étaient convertis il y a quelques années. Aucun portugais n’habite en ces lieux, car la terre y est extrêmement stérile et pauvre. Faute de prêtres, les chrétiens qui y vivent ne savent rien d’autre que dire qu’ils sont chrétiens. Ils n’ont personne pour dire la Messe ; ils n’ont personne pour leur enseigner le Credo, le Pater Noster, l’Ave Maria et les Commandements de Dieu.

Lorsque je suis arrivé dans ces villages, je les ai tous parcourus activement et j’ai baptisé tous les enfants qui ne l’étaient pas encore. C’est pourquoi j’ai fait enfants de Dieu une grande multitude de petits enfants qui, comme on dit, ne savaient pas même distinguer leur droite de leur gauche. Les enfants m’assiégeaient tellement que je ne trouvais le temps ni de dire mon office, ni de manger, ni de prendre du repos ; il fallait absolument que je leur enseigne des prières ; je commençai alors à comprendre que c’est à eux qu’appartient le Royaume des Cieux. [...]

Des foules ici manquent de devenir chrétiennes, faute d’hommes qui se consacrent à la tâche de les instruire. Bien souvent, il me prend envie de descendre vers les universités d’Europe, spécialement celle de Paris, et de crier à pleine voix, comme un homme qui a perdu le jugement, à ceux qui ont plus de science que de désir de l’employer avec profit : “Combien d’âmes manquent la gloire du ciel et tombent en enfer à cause de votre négligence !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juillet 2020 : servir Jésus et l'Eglise
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers