12 octobre : St Dysmas : la mission jusqu'à l'extrême !

Publié le par

St Dysmas, le bon  larron : la Mission par la prière et l’offrande à la suite de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus pour sauver des Pranzini !

12 octobre 2019

« Le bon larron déclare l’innocence de Jésus et confesse ouvertement sa propre faute : « Pour nous, c’est justice, nous payons nos actes; mais lui n’a rien fait de mal » (Lc 23, 41). Jésus est donc là sur la croix, pour être avec les coupables : à travers cette proximité, Il leur offre le salut. Ce qui est un scandale pour les chefs et pour le premier voleur, pour ceux qui étaient là et qui se moquaient de Jésus, est en revanche le fondement de sa foi. Et ainsi, le bon larron devient le témoin de la grâce : l’impensable s’est produit. Dieu m’a aimé à un tel point qu’il est mort sur la croix pour moi. […] C’est vrai, le larron était un voleur, un voleur, il avait volé toute sa vie. Mais à la fin, repenti de ce qu’il avait fait, en regardant Jésus si bon et si miséricordieux, il a réussi à voler le ciel : quel voleur habile!.» Pape François – Audience générale du 28 sept. 2016

 

I - Intentions de prière missionnaires

  • « Jésus, souviens-toi de moi », suppliait S. Dysmas. Nous te prions, Seigneur, pour tous ceux qui se sentent ou qui ont peur d’être oubliés de Dieu : donne-leur de comprendre que Dieu est un Père aimant et miséricordieux qui jamais ne les oublie.
  • Seigneur, nous te prions pour les familles, aujourd’hui si menacées : que les parents n’aient pas peur d’apprendre à leurs enfants à être missionnaires par leur prière et l’offrande de petits sacrifices quotidiens.

II - Le défi missionnaire du jour

en ce jour, nous pourrions, à la suite de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus qui avait obtenu la grâce du repentir à Pranzini juste avant sa mort, prier et offrir pour sauver les âmes de ceux de notre famille ou de notre entourage qui ne connaissent pas Dieu ou le refusent.

III - Méditations pour le chapelet : mystères joyeux

Nous n'oublions pas que le mois de la mission est aussi le mois du Rosaire ! Chaque jour, fécondons la mission de l'Eglise par la prière puissante du chapelet. Voici une proposition de méditations adaptées pour ce jour : 

1- L'annonciation

« Je suis la servante du Seigneur, que tout se fasse pour moi selon ta parole » (Luc 1,38). Marie a dit oui de tout son cœur à la demande de l’ange. Et le Verbe s’est fait chair en celle qui l’a accueilli en son sein et, encore avant, dans son âme. Demandons à la Vierge de l’Annonciation de nous apprendre à conformer notre vie à la volonté de Dieu et à répéter un oui plein de foi et d’amour à tout ce qu’il demandera de nous.

2- La visitation

« Tu es bénie entre toutes les femmes et [Jésus] le fruit de tes entrailles est béni » (Luc 1,42). C’est Jésus que Marie porte avec empressement auprès d’Elisabeth, c’est lui qui réjouit son cœur et fait exulter de joie Jean-Baptiste dans le sein d’Elisabeth. Demandons à la Vierge de la Visitation, en ce mois extraordinaire de la mission, de porter toujours Jésus en nous, d’être chaque jour ses tabernacles vivants pour porter au monde sa joie et son amour.

3- La naissance de Jésus

« Elle mit au monde son fils premier-né, l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire » (Luc 2,7). Jésus, le Fils de Dieu, se fait pauvre pour nous rejoindre dans nos pauvretés. Il vient dans nos vies pour être l’Emmanuel, Dieu avec nous et pour nous. Demandons à la Vierge de la Nativité de nous émerveiller toujours devant la beauté du mystère de la venue de Dieu dans notre monde et prions pour tous les enfants avortés ou non désirés par leurs parents.

4- La présentation de Jésus au Temple

« Quand arriva le jour fixé par la Loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur » (Luc 2,22). Marie et Joseph accomplissent le commandement de la Loi. Toute la vie de Jésus fut obéissance à la volonté du Père : il n’eut pas d’autre désir que de se conformer au dessein d’amour de Dieu. Demandons à la Vierge de la Présentation de nous faire l’écho fidèle du « oui » de Jésus à son Père, pour que nos vies soient un « oui » à l’appel à la sainteté que Dieu nous adresse quotidiennement.

5- La perte et le recouvrement de Jésus au Temple

« C’est au bout de trois jours qu’ils le retrouvèrent dans le Temple » (Lc 2,46). Ces trois jours sont une anticipation des trois jours de Jésus au tombeau, prélude de sa Résurrection. Nous devons entrer dans ce mystère de mort au monde, au péché et au mal, pour vivre en Dieu et pour Dieu. Demandons à la Vierge Marie de nous accompagner, « maintenant et à l’heure de notre mort », et prions pour que les âmes du Purgatoire entrent bientôt au Paradis.

IV - Télécharger la "fiche missionnaire" du jour !

Vous pouvez télécharger l'ensemble des prières et méditations au format PDF : cf. onglet à droite !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Novembre 2019 : l'esclavage d'amour
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers