Une année sainte de la Miséricorde Divine !

Publié le par

La Mission de l’Eglise est d’être témoins de la Miséricorde divine. C'est bien ce que veut proclamer notre pape François en annonçant une année sainte de la Miséricorde du 8 décembre prochain à la solennité du Christ Roi de novembre 2016 :

« J’ai souvent pensé à la façon dont l’Eglise peut rendre plus évidente sa mission d’être témoin de la miséricorde. C’est un chemin qui commence par une conversion spirituelle; et nous devons faire ce chemin. C’est pourquoi j’ai décidé de promulguer un Jubilé extraordinaire ayant en son centre la miséricorde de Dieu Ce sera une Année Sainte de la Miséricorde. Nous voulons la vivre à la lumière de la parole du Seigneur : « Soyez miséricordieux comme votre Père » (cf. Luc 6,36).».

Le but de cette Année Sainte ne sera pas d’abord de fêter la Miséricorde mais d’y recourir plus largement par une démarche de conversion personnelle qui passe, notamment par la réception du sacrement de la Miséricorde qu’est la confession.

C’est pour encourager cela que notre pape a voulu participer pour la deuxième année aux 24 heures de prière pour le Seigneur, initiative qui propose le sacrement de pénitence durant 24 h non stop dans les églises de Rome et de nombreux diocèses dans le monde.

Rappelez vous, c'était, l'an dernier, à cette occasion que le pape, pour encourager les pénitents à la confession avait inauguré ces 2' h en allant se confesser à un prêtre présent dans la basilique avant d'entendre lui-même les confessions... Et c'est au cours de ces "24 h pour le Seigneur" qu'il a voulu annoncer cette nouvelle année jubilaire, avec pour centre la Miséricorde : signe éloquent du lien entre Miséricorde et confession...

Notre pape veut faire ainsi comprendre à chacun que Jésus, qui est riche en Miséricorde ne se lasse jamais de faire Miséricorde à ceux qui le lui demandent mais, malheureusement, ce sont les hommes qui se lassent de recourir à la Miséricorde comme en témoigne l’abandon du sacrement de pénitence dans beaucoup de lieux ! Si nous avons souvent tendance à oublier que la Miséricorde ne peut pas être dissociée de la conversion personnelle, notre Saint Père nous rappelle que sans regret de nos péchés, nous ne pouvons pas bénéficier de la Miséricorde.

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juillet 2020 : servir Jésus et l'Eglise
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers