La vocation de frère et de frère-prêtre

Esprit et vie quotidienne de la vocation religieuse « Domini »…

« Allez de l’avant dans vos découvertes de l’Amour,
devenez des apôtres de l’amour ! » (Mère Marie Augusta)

Esprit de la consécration :

Rechercher la perfection de l'amour :

Dieu est Amour et il appelle ses âmes choisies à poursuivre, sans se lasser, l’acquisition de l’amour parfait : « la recherche de la charité parfaite par les conseils évangéliques a sa source dans la doctrine et l’exemple du divin maître et apparaît comme signe éclatant du Royaume de Dieu » (préambule du décret Perfectae Caritatis du concile Vatican II).

Répondre aux appels à l'Amour de Jésus :

« Le Cantique des cantiques, bien interprété comme appel inspiré à l’amour parfait répondant à l’amour incomparable de l’époux divin exprime le grand désir de Jésus d’avoir des âmes corédemptrices, qui s’unissent profondément à lui pour enfanter avec lui beaucoup d’âmes pour le Ciel. Tout consacré, qu’il soit à vocation contemplative seulement ou à vocation contemplative et apostolique, reçoit cette mission dont la fécondité provient par-dessus tout de son union profonde à Jésus le Sauveur par la fécondité de l’Amour crucifié. »

Père Lucien-Marie Dorne, fondateur

  • Vivre la radicalité de l’Évangile par la profession des conseils évangéliques  : Pauvreté, à travers la dépendance envers la divine Providence, chasteté, obéissance, dans la continuité de la grande tradition religieuse de l’Église.
  • Vivre l’identification à Jésus par la prière : « C’est par la prière longue et fréquente, par l’attachement amoureux à la divine personne de Jésus que l’on peut réaliser la collaboration avec lui ».  Chaque jour, messe, méditation, adoration, office divin chanté en commun, lecture spirituelle, grand silence du soir...
  • Vivre l’esprit de famille de la Sainte Famille de Nazareth : une Famille qui s’efforce de mettre au premier plan l’unité dans la charité et dans l’Amour fraternel en une « cordée » au service de l’ascension spirituelle, comme le rappelle la devise léguée par nos fondateurs : « Ut Sint Unum » (Qu’ils soient Un !)

Une Famille au service de l’éducation des cœurs :

Concrètement,

  • Un Père et une Mère au service de l’éducation intégrale des frères et des sœurs, appelés à devenir à leur  tour éducateurs.
  • Une seule famille, la famille « Domini », du Seigneur, avec des « foyers » répartis en France ainsi qu’en Allemagne et à Rome, unis dans une grande unité autour de la maison mère, lieu de fondation, source du charisme et maison de formation.
  • Une Famille missionnaire à travers le rayonnement de cet esprit familial : une mission portée par tous.

Vivre la Consécration au Cœur Immaculé de Marie, Notre Dame des Neiges, pour devenir ses petits instruments pour hâter le triomphe de son Cœur et répondre aux appels de Fatima, « message prophétique pour l’Eglise et le monde d’aujourd’hui » (Benoît XVI)

Pour aller un peu plus loin : approfondir ici la spiritualité Domini.

Apostolat : la mission d'apôtre de l'amour au service de l'éducation des cœurs

Le Cœur de Jésus a soif des cœurs de tous les hommes pour lesquels Il a donné sa vie et qu’Il veut sauver. Pour cette mission, Il S’est donné sans compter. « Don de Dieu, c’est le Nom de Jésus, c’est Son histoire. Se donner, c’est le besoin de Son Amour » aimait à répéter Mère Marie-Augusta.

Cette conviction de la nécessité de l'apostolat, pour elle et à sa suite pour la famille qu’elle allait fonder n’a pas été évidente dès le début mais a été le fruit d’un travail de l’Esprit Saint en elle. En effet, avant de s’engager dans « l’équipe de Notre Dame des Neiges » qui allait devenir l’embryon de la future « Famille Missionnaire de Notre-Dame », Mère Marie-Augusta désirait la contemplation pure, pensant que telle était la vie parfaite que Jésus désirait pour elle. C’est grâce à un Père jésuite qui prêchait une Retraite sur le Sacré-Cœur de Jésus et les Exercices de St Ignace, qu’elle comprit que Jésus était le premier missionnaire et que l’apostolat, non seulement ne nuisait pas à l’union à Dieu pour celui qui est appelé à la vie apostolique, mais qu’il permettait une union plus grande encore du prêtre ou du consacré missionnaire au Cœur de Jésus. Notre-Seigneur n’a en effet pas été un pur contemplatif dans sa vie publique, mais bien plutôt le Bon Pasteur, allant à la recherche de toutes les brebis.

Cette intuition de Mère Marie-Augusta est le fondement de cette certitude pour notre Famille Missionnaire :

« Ce qui fait un apôtre de l’Amour, c’est d’abord son activité intérieure intense, bien plus que son activité extérieure, mais cependant, il faut les deux ».

Vivre la vocation d’apôtres de l’Amour au service de tous :

Notre mission est tournée de façon particulière vers les familles, en raison du charisme profondément familial reçu par nos fondateurs, mais aussi  vers tous, au service de l’éducation intégrale, et donc d’abord spirituelle de la personne : enfants, adolescents, jeunes, familles, adultes de tous âges, malades… par la formation (catéchétique, spirituelle), l’accueil dans nos foyers « centres spirituels »…

Vivre au service de l’éducation des cœurs :

Éduquer à la prière persévérante, à la montée spirituelle dans le combat spirituel, à la formation doctrinale, si nécessaire aujourd’hui pour conforter la foi et demeurer dans la fidélité à l’enseignement de l’Église.

Pour aller plus loin : approfondir ici la mission des apôtres de l'Amour.

Vie religieuse et sacerdoce :

« Même les prêtres doivent être avant tout des religieux ».

(Père Lucien Marie)

Primauté des vœux perpétuels et de la vie religieuse :

Les frères « non prêtres » ont réellement une vocation spécifique et authentique, manifestée par le renoncement à tout ce qui pourrait être compris comme une gloire humaine. La vie des frères s’accomplit dans l’humilité, le désintéressement le plus complet, pour la seule gloire de Dieu et témoigne ainsi fortement que Dieu seul suffit à combler une vie. Ils sont les seuls à donner ce témoignage, car pour les femmes, il n’y a pas d’autre voie que celle de la vie religieuse pure, alors que pour les hommes, il y a celle du sacerdoce. S’ils ne le faisaient pas, il manquerait à l’Eglise cette voie voulue par Dieu et qui a une grande valeur. (d’après les paroles du père de Villanfray)

La vocation de frère et le service sacerdotal ou diaconal :

Pour le service de la communauté, de sa mission et de son charisme pour l’Eglise, il est bon que des frères puissent être missionnaires comme prêtres ou comme diacre. Il ne s’agit pas d’une mission à assumer la charge de paroisses, mais à participer à la mission d’éducation des cœurs de la Famille Missionnaire par le service irremplaçable de la charge sacerdotale et de la dispense des sacrements, ou à travers le service diaconal. Tous n’y sont cependant pas appelé, et pour manifester que le fondement d’une vie de religieux est avant tout sa consécration définitive à Notre Seigneur par la profession des vœux perpétuels, tous nos frères, y compris les frères prêtres sont appelés « frères ». Il n’y a donc , dans la Famille Missionnaire de Notre-Dame, que des « frères », et que des religieux, sans distinction, qu’ils soient prêtre pour accomplir le service sacerdotal au service de la communauté, qu’ils soient frères, ou même diacres permanents.

Vie quotidienne :

Ces horaires sont ceux de la maison-mère et de plusieurs autres foyers, notamment des centres spirituels ; s’ils peuvent varier en fonction des foyers et des besoins de l’apostolat, les temps de prière restent les mêmes.

  • 60h30 : méditation silencieuse
  • 7h00 : laudes
  • 8h00 : étude silencieuse
  • 9h00 : messe
  • Travail/études/apostolat
  • 12h00 : repas
  • 13h15 : quart d’heure de prière silencieuse
  • 13h30 : office du milieu du jour
  • Travail/études/apostolat
  • 16h30 : exposition du St Sacrement. Chaque Domini adore une demi-heure.
  • 18h00 : chapelet, vêpres, bénédiction du Saint-Sacrement
  • 19h00 : repas
  • Complies

Grand silence de la nuit : depuis les complies jusqu’aux laudes.

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Juillet 2019 : les commandements de Dieu
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers