Communiqué : en préparation de la 2e partie de la Fête de Notre-Dame des Neiges

Publié le par

Communiqué de la Famille Missionnaire de Notre-Dame

pour préparer la deuxième partie de la Fête de Notre-Dame des Neiges,
samedi 21 décembre 2019

Bien chers amis de Notre-Dame des Neiges,

la première partie de la Fête de Notre-Dame des Neiges, ce samedi 14 décembre, n’a vraiment pas été comme les autres !

Mais, malgré la manifestation non déclarée et non autorisée des opposants à la construction de notre nouvelle église, la procession en l’honneur de Notre Dame des Neiges, « légalement déclarée et autorisée », a été vécue dans une intense ferveur et dans l’esprit des béatitudes de Jésus : bienheureux les doux, bienheureux les pacifiques, bienheureux les persécutés pour la justice.

Des pèlerins venus de toute la France mais aussi des pèlerins allemands, coptes, irakiens, africains ont été heureux de pouvoir venir confier à Notre-Dame des Neiges toutes leurs intentions. Au cours de ce pèlerinage, ils ont pu se sentir accueillis, respectés, soutenus et beaucoup ont été enthousiasmés par le projet du site Notre-Dame des Neiges.

Lors de la Messe d’envoi du dimanche de « Gaudete » - ce 15 décembre - , comme il y a 73 ans, nous avons demandé à Dieu la joie de l’évangile,la joie des enfants de Dieu, la joie des fils et filles du Cœur Immaculé de Marie. Les amis de Notre-Dame des neiges ont obtenu cette vraie joie.

Nous avons rappelé la première consécration de Saint-Pierre-de-Colombier et des amis de Notre-Dame des Neiges dont les toutes premières sœurs de la communauté, qui a été faite en l’église de Saint-Pierre par notre Père Fondateur, en présence de Mgr Alfred Couderc, évêque de Viviers. C’était aussi le dimanche de "Gaudete", 15 décembre 1946 !

La première grande consécration au Cœur Immaculé de Marie a porté de grands fruits spirituels : Mgr Alfred Couderc a reçu la grâce, ce dimanche 15 décembre 1946, d’autoriser la Fondation de notre Famille religieuse. La communauté s’est développée d’abord très lentement. Elle n’est pas encore très nombreuse : à peine 150 membres,… mais grâce à ses 15 foyers en France, à Rome et en Allemagne, elle contribue à développer la dévotion à Notre-Dame des Neiges. Le pèlerinage en l’honneur de Notre-Dame des Neiges ne cesse de grandir d’année en année depuis le 15 décembre 1946.

En cette année 2019, malgré les intempéries, malgré le contexte social actuel et les difficultés de transport, nous étions plus de 1000, en ce samedi 14 décembre. Combien serons-nous ce samedi 21 décembre ? Le pèlerinage sera proche de Noël, le contexte social sera encore difficile, mais des familles veulent venir avec leurs enfants. Nous espérons que Notre-Dame des Neiges aura la joie de distribuer encore de nombreux cadeaux spirituels : foi, espérance, charité, consolation, force pour porter les épreuves en ce temps où beaucoup de nos contemporains sont désabusés et découragés.

Puisse la deuxième partie de la Fête de Notre-Dame des neiges 2019 être un temps de réparation et de grande action de grâce. Notre réparation ne se veut pas vindicative, mais elle doit être une réparation d’amour : amour de Dieu et amour du prochain.

 Nous prierons pour tous ceux qui, ce samedi 14 décembre, voulant manifester contre notre projet d'église du Cœur Immaculé de Marie, ont consciemment ou inconsciemment perturbé le temps de prière autour de la statue de Notre-Dame des Neiges. Aux poings fermés et tendus des manifestants, à leurs bouches bâillonnées d’un foulard rouge, les amis de Notre-Dame des Neiges ont tendu leurs mains ouvertes et leurs visages découverts qui voulaient rayonner l’amour et la joie des Cœurs de Jésus et de Marie.

Le projet de l'église du Cœur Immaculé de Marie ne dénaturera pas la vallée de la Bourges. L’environnement, non seulement sera respecté, mais il sera encore embelli.

 Le Site de Notre-Dame des Neiges sera ouvert à tous et il permettra, nous en sommes convaincus, à Notre-Dame des Neiges d’accueillir en son Cœur Immaculé toutes les souffrances et les angoisses des hommes de notre temps, petits et grands, pauvres et riches, et de leur obtenir des grâces de joie, d’espérance et d’amour. L’Amour de Dieu n’est pas une menace pour notre Nation et pour l’humanité, mais il est le remède, le seul remède pour guérir les maux dont souffrent les hommes de notre temps.

Nous vous attendons aussi nombreux et, peut-être, plus nombreux encore en ce prochain samedi 21 décembre. Notre-Dame des Neiges a préparé de nombreux cadeaux spirituels. Qu’elle ait la joie de pouvoir tous les distribuer. Son Cœur maternel désire vous réconforter et vous fortifier.

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Avril 2020 : Les impropères
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers