Janvier 2022 : Voir tout être humain comme un frère à l'image de Dieu

Voir tout être humain comme un frère à l'image de Dieu

I - Avant de commencer...

Bien chers amis, bien chers jeunes amis,

Dans la consigne de cordée du mois de décembre, je vous avais parlé de la dégradation de l’état de santé de Mère Magdeleine. Le 15 décembre à 8h35, jour du 75e anniversaire de la bénédiction de la statue de Notre-Dame des Neiges à Saint-Pierre-de-Colombier, et de l’acceptation par Mgr Alfred Couderc, évêque de Viviers, de la Fondation de notre Famille Missionnaire de Notre-Dame, Mère Magdeleine rendait son dernier soupir. Elle était entourée par les sœurs et frères présents à Saint-Pierre, qui ont chanté le magnificat pour rendre grâce à Dieu de sa vie donnée jusqu’à son dernier souffle. Ses obsèques ont eu lieu le samedi 18 décembre, jour où était programmée la deuxième partie de la Fête de Notre-Dame des Neiges. Je vous cite cet extrait de l’homélie que j’ai donnée à la Messe en l’honneur du Cœur Immaculé de Marie :

« Saint Jean, dans le chapitre 12 de l’Apocalypse, transmet la grande vision qu’il a reçue de Dieu : le grand combat entre la Femme et le Dragon.

Jésus, par deux fois dans l’évangile selon St Jean, a appelé sa Mère du nom de « Femme » : à Cana, lors de son premier miracle : « Femme, qu’est-ce que cela pour toi et pour moi » et sur la Croix : «Femme, voici ton fils». Pourquoi cette appellation ? La Vierge Marie est la Femme, prophétisée dans le livre de la Genèse : « Je mettrai une hostilité entre toi et la femme », et dans le chapitre 12 de l’Apocalypse.

Ne prenons pas peur en ce temps de grande tempête. La Femme, prophétisée dans le Livre de  la Genèse, écrasera par la puissance de son Fils la tête du serpent. L’Apocalypse dit aussi que le Dragon, furieux contre la Femme, fait la guerre au reste de ses enfants, qui gardent les commandements de Dieu et possèdent le témoignage de Jésus. Ne soyons pas étonnés si nous avons à vivre la huitième Béatitude «Bienheureux ceux qui sont persécutés pour la justice», que Jésus a ainsi prolongée : «Bienheureux êtes-vous quand on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement contre vous toute sorte d'infamie à cause de moi. Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c'est bien ainsi qu'on a persécuté les prophètes, vos devanciers ».

Oui, bien chers amis, vous souffrez avec nos contemporains angoisse et tristesse, mais avec les Pères du Concile Vatican II, faisons le choix de Gaudium et Spes, joie et espérance. Notre-Dame des Neiges veut nous obtenir cette grâce d’être témoins de la joie, de l’espérance et de la charité. Voilà ce que Mère Magdeleine désire que je vous dise en son nom en ce jour. Ne soyons pas repliés sur nous, mais donnons joie et espérance aux membres de nos familles, à nos amis et à nos contemporains ».

Nous vous remercions pour tous vos messages d’affection et de proximité qui nous ont beaucoup touchés. Nous confions à vos prières celle qui sera élue par les membres du prochain Chapitre extraordinaire qui va se réunir au terme de la neuvaine que nous commençons en ce 1er janvier. Nous confions aussi à vos prières l’Assistant Apostolique nommé par la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée : Mgr Jean-Christophe Lagleize, que nous accueillons avec confiance.

Prière d'introduction

Viens Esprit-Saint… Notre Père... Je vous salue Marie… St Joseph, Sr Gabriella Borgarino, St Basile et St Grégoire de Nazianze, Ste Geneviève, St Manuel Gonzalèz, Ste Raphaëlle, Claire de Castelbajac, St Lucien, Ste Léonie, Bse Alix, Pauline Jaricot, Anne de Guigné, Marie-Thérèse Noblet, Saint Hilaire, St Antoine, Sts Fabien et Sébastien, Ste Agnès, St André du Québec, St Vincent, St François de Sales, St Paul, Sts Timothée et Tite, Ste Angèle Merici, St Thomas d’Aquin, St Jean Bosco, Saints Patrons et Saints Anges gardiens.

Efforts

chaque matin, demandons à Dieu la grâce d’exercer en vérité le nouveau commandement donné par Jésus : « aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés ».

Parole de Dieu : Jn 13, 31-38

« Quand il fut sorti, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera ; et il le glorifiera bientôt. Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous. Vous me chercherez, et, comme je l’ai dit aux Juifs : “Là où je vais, vous ne pouvez pas aller”, je vous le dis maintenant à vous aussi. Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » Simon-Pierre lui dit : « Seigneur, où vas-tu ? » Jésus lui répondit : « Là où je vais, tu ne peux pas me suivre maintenant ; tu me suivras plus tard. » Pierre lui dit : « Seigneur, pourquoi ne puis-je pas te suivre à présent ? Je donnerai ma vie pour toi ! » Jésus réplique : « Tu donneras ta vie pour moi ? Amen, amen, je te le dis : le coq ne chantera pas avant que tu m’aies renié trois fois. » Jn 13, 31-38

II - Les rubriques du carnet de cordée

1) Discipline :discipline de vie :

fidélité aux plus petites choses de notre devoir d’état pour être fidèles dans notre témoignage de Jésus et de l’évangile. Être attentif aux personnes rencontrées. Elles ne sont pas des numéros mais des personnes à l’image et à la ressemblance de Dieu. Donnons-leur un sourire.

2) Prévisions :

ce mois de janvier 2022 est annoncé par tous comme un mois très difficile. Prévoyons tout ce qui pourra faire grandir notre Foi, notre Espérance et notre Charité. N’oublions pas que la force de la famille de Louis et Zélie Martin était la Messe quotidienne et le chapelet quotidien en famille. Nous serons forts de la Force de Dieu si nous prévoyons. A l’impossible nul n’est tenu. Si la participation à la Messe quotidienne est impossible, vous pouvez la suivre par la retransmission et faire une communion spirituelle.

3) Consigne spirituelle : "Voir tout être humain comme un frère à l'image de Dieu"

a) L’homme créé à l’image et à la ressemblance de Dieu

Par la Révélation divine, Dieu nous fait connaître le sens de l’existence humaine à la lumière du mystère divin : « l’homme » a été créé « homme et femme » à l’image et à la ressemblance de Dieu (Gn 1, 27). « Homme et femme » = en relation d’amour, dans une égale dignité des natures et une complémentarité des personnes. L’être humain est, en outre, bien supérieur à l’animal, car il peut entrer en dialogue avec Dieu, il est appelé à participer à la vie divine de Dieu Amour, Un en Trois Personnes !

b) Une interprétation patristique transmise par Saint Bernard

L’homme créé à l’image de Dieu, c’est l’homme doué de raison et de capacité d’amour. L’homme créé à la ressemblance de Dieu, c’est l’homme créé avec la grâce sanctifiante et appelé à participer à la vie de Dieu.        Le péché originel a fait perdre à l’homme la ressemblance mais n’a pas supprimé l’image. Tout homme demeure donc à l’image de Dieu. Il est appelé à retrouver la ressemblance. Nous sommes marqués par les conséquences du péché originel, ne l’oublions jamais : soyons humbles et prudents. Nos frères sont à l’image de Dieu, soyons toujours miséricordieux envers eux.

c) Le monde actuel de la dissemblance

Nous entrons dans une nouvelle année du troisième millénaire. Notre monde a-t-il progressé en humanité ? Il a progressé, c’est un fait indéniable, dans le domaine de la technique, mais il a régressé dans le domaine de la morale et de la vie spirituelle. Les lois contre la vie humaine et l’amour humain- votées en notre Europe aux racines chrétiennes -, les scandales de la pédophilie, de la prostitution, de pratiques homosexuelles, de la drogue, le fossé qui s’agrandit entre riches et pauvres, sont les signes douloureux de cette régression. Malgré les grâces de la Rédemption, le monde est loin d’être sorti du règne de la dissemblance avec Dieu. « Adam où es-tu ? », « Caïn qu’as-tu fait de ton frère ? ».

d) En tout homme défiguré demeure l’image et l’appel à la ressemblance

En abordant cette nouvelle année, nous souffrons de cette régression morale et spirituelle qui défigure beaucoup de nos frères et sœurs, mais nous n’avons pas le droit de les condamner. Jésus nous appelle à être les bons samaritains de tous ces défigurés de notre monde actuel. Ne l’oublions jamais : tout être humain, aussi défiguré soit-il, demeure à l’image de Dieu. Saint Damien a été héroïque pour se faire lépreux avec ses frères lépreux sur l’île de Molokaï. Sa sensibilité ne pouvait qu’être rebutée par la défiguration de la lèpre, mais il aimait dans le Cœur de Jésus ces frères lépreux que l’on avait isolés sur l’île des lépreux. Merci aux nouveaux Pères Damien qui s’engagent auprès de tous nos frères et sœurs défigurés d’une manière ou d’une autre pour les aider à retrouver la ressemblance avec Dieu. Mère Teresa a été une héroïque apôtre de la charité au vingtième siècle. En tout homme défiguré et abandonné par la société, elle savait reconnaître l’image de Dieu et, par son amour, lui redonner confiance, l’aider à retrouver sa dignité, et lui permettre de faire son Salut éternel.

e) Aimer ses proches en discernant l’image et la ressemblance de Dieu en eux

Ceux que nous devons aimer, comme étant à l’image et ressemblance de Dieu, ce sont d’abord nos proches. Satan peut nous tenter de différentes manières contre eux. Souvenons-nous de la parabole de la paille et de la poutre. Le péché a encore, hélas, bien de l’emprise sur chacun de nous. Aussi, avant de regarder la dissemblance, discernons toujours la ressemblance. Baden Powel pensait qu’il y avait toujours au moins 5% de bon en tout être humain ; ces 5%, il fallait les développer. Regardons toujours « ce bon » qui est en nos proches, ne nous décourageons jamais et aimons-les comme Dieu les aime : dans l’Amour de charité, dans la vérité.

f) Être éducateur en faisant grandir « la ressemblance »

Comprenons toujours davantage l’importance de notre mission d’éducateur. Dieu nous appelle à collaborer avec Lui pour faire grandir ceux qu’Il nous a confiés. Ne s’occuper que de la formation intellectuelle des enfants, adolescents, jeunes et adultes n’est vraiment pas suffisant. Dieu nous appelle à faire grandir nos frères dans la ressemblance avec Lui. Il nous a donné son Fils comme Rédempteur et modèle de sainteté. Il nous a donné aussi la Vierge Marie, la créature qui a le plus parfaitement ressemblé à Jésus. L’éducation, c’est donc faire grandir dans la ressemblance des Cœurs de Jésus et de Marie. Notre Père Fondateur a compris, grâce au scoutisme, la priorité de la mission de l’éducation des cœurs. Ne baissons pas les bras devant la difficile mission de l’éducation : au Ciel nous serons vraiment heureux d’avoir collaboré à l’éducation des enfants de Dieu. Mais cela aura demandé patience, persévérance, confiance et amour, amour, amour sans oublier la miséricorde.

g) Voir « notre prochain » de tous les jours comme un frère à l’image de Dieu

Le prochain que nous devons aimer, c’est aussi celui avec qui nous travaillons, celui avec qui nous vivons, celui que nous rencontrons dans nos loisirs, « celui qui nous dérange », comme le pauvre Lazare dérangeait le mauvais riche. En ce mois de janvier, regardons-le comme étant à l’image de Dieu. Nous ne pouvons pas faire l’aumône à tous ceux qui nous le demandent, mais nous pouvons donner un sourire rayonnant l’amour de Dieu à tout être humain qui nous interpelle.

h) La paix passe par l’amour de chacun : l’humanité doit devenir la Famille des Nations

Nous commençons une nouvelle année en fêtant Sainte Marie, Mère de Dieu, mais aussi en priant pour la paix. Cette paix, annoncée en la nuit de Noël à Bethléem, n’est pas encore, hélas, sur notre terre. De nouvelles menaces pèsent sur notre humanité. Il ne peut pas y avoir de paix tant que les droits de tous les peuples ne seront pas respectés. Aidons nos contemporains à voir en tout frère une personne humaine, créée à l’image de Dieu. Le monde sera en paix lorsque tous comprendront que l’humanité est appelée par Dieu à devenir comme une grande Famille : la Famille des Nations. St Jean-Paul II, rappelant l’Encyclique de Jean XXIII (Pacem in terris), avait redonné, dans son message de Paix 2003, les 4 piliers de la paix : vérité, liberté, justice, amour.

i) Semaine de l’unité des chrétiens : tout baptisé est mon frère

Du 18 au 25 janvier, nous vivrons la semaine de prière pour l’unité des chrétiens.  L’unité ne peut pas se faire, c’est évident, en-dehors de la Vérité révélée. Mais pour arriver au « Ut sint unum » de la prière de Jésus (cf. Jn 17), nous devons poser des actes de charité. Avant de regarder ce qui nous divise, sachons voir ce qui nous unit : le baptême qui nous incorpore au Christ. Tout baptisé est mon frère, à l’image et à la ressemblance de Dieu. Donnons au monde le témoignage de l’amour fraternel, même si nous sommes encore des frères séparés.

j) Ne jamais réduire au rang d’objet un frère, une sœur à l’image de Dieu

Nous ne devrions pas avoir besoin de développer ce dernier point, mais il nous semble important de le rappeler à cause de la grande déformation actuelle des consciences. On peut réduire son frère au rang d’objet dans le domaine de la sexualité, mais aussi en bien d’autres domaines : on peut l’exploiter économiquement, « l’utiliser » comme un instrument de travail ou une source de revenu. L’esclavage, aujourd’hui, peut prendre de nouvelles formes. Soyons sel de la terre et lumière du monde : regardons vraiment tout être humain comme un frère ou une sœur à l’image et à la ressemblance de Dieu, alors nous ne le réduirons jamais au rang d’objet et nous serons vraiment les témoins de l’Amour de Jésus en cette année 2022. Mère Marie-Augusta disait : l’apostolat de l’amour est irrésistible.

4) Formation, mission

Revenons souvent à la lettre apostolique de Jean-Paul II après le Grand Jubilé de l’an 2000 « Duc in altum ». Pas de timidité pour témoigner de Jésus, pour travailler généreusement et courageusement à la nouvelle évangélisation. Jésus et la Sainte Vierge nous appellent à collaborer avec eux. Ne soyons pas fatalistes : tout n’est pas écrit d’avance. Par nos prières, nos sacrifices, nous pouvons permettre à des cœurs de s’ouvrir à l’amour et des guerres peuvent être évitées. Le Pape François appelle l’Eglise et tous les baptisés à s’engager pour défendre la famille, faire connaître le plan de Dieu, exercer la compassion envers toutes les familles en souffrance. Il nous appelle aussi à nous exprimer sur le sujet de la synodalité. N’ayons pas peur de nous exprimer en vérité.

5) Prévisions liturgiques

En ce début du mois de janvier vivons bien avec la Sainte Famille. Portons bien, dans notre prière familiale, la semaine de l’unité des chrétiens du 18 au 25 janvier. Continuons sans nous lasser à prier le chapelet en famille. Il ne suffit pas de trouver « magnifiques » les textes du Magistère universel de l’Eglise, il faut les vivre dans la persévérance. N’ayons pas peur : demandons bien la grâce à Jésus, à la Sainte Vierge et à Saint Joseph, ils nous aideront. Ne soyons pas étonnés si Satan s’agite et fait tout ce qu’il peut pour empêcher ou faire cesser notre chapelet en famille. Soyons plus persévérants que lui, avec la grâce de Dieu et l’aide de Notre-Dame des Neiges. Prions beaucoup pour la paix du monde.

Que le Cœur de Jésus et Notre-Dame des Neiges vous bénissent et vous permettent de vivre une Sainte Année 2022. Je vous assure de la prière de toute notre Famille Missionnaire qui se prépare au Chapitre qui va élire celle qui sera Mère, à la suite de Mère Magdeleine, pour laquelle nous célébrons actuellement un Trentain de Messes et des Messes en chacun de nos Foyers. Je vous redis : Sainte Année 2022 et je vous bénis affectueusement. 

Père Bernard

III - Des nouvelles du site Notre-Dame des Neiges !

En ce début d’année, nous tenons à vous remercier très chaleureusement pour tous vos dons et vos prières pour le Site Notre-Dame des Neiges ! Pour plus d’infos, rendez-vous sur sitendn.fmnd.org !

Pour nous aider, vous pouvez envoyer vos dons en précisant « don pour le Site NDN », et en indiquant dans chaque cas si vous souhaitez un reçu fiscal (merci alors de nous communiquer votre adresse). Nous vous remercions pour votre aide, grande ou petite !

  • par chèque à l'ordre de « Famille Missionnaire de Notre Dame » envoyés à : FMND - Site NDN - 65 rue du Village - 07450 Saint-Pierre de Colombier
  • par carte bancaire : page spéciale ici.
  • par virement : contactez-nous.

Par ailleurs, nous sollicitons votre soutien spirituel en ces temps difficiles ! Rejoignez les "Sentinelles du Site Notre-Dame des Neiges" qui prient à cette intention ! Pour plus d'informations, rendez-vous sur sentinelles.fmnd.org !

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Janvier 2022 : voir tout homme comme un frère...
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers