Quelques erreurs méritent des éclaircissements…

« La basilique s'élèverait à 50 mètres de haut et aurait une emprise au sol de 20 000 mètres carré. » (Site de France 3)

Une église qui ferait 20 000 m² d’emprise au sol devrait mesurer 20 mètres de large par… 1 kilomètre de long !!! C’est évidemment une grosse erreur. L’église elle-même fait 2 465 m² de superficie au sol.

Quant à la hauteur, la plus haute des deux flèches mesure 49, 50 mètres. Mais le faîte du toit de l’église se situe à 28, 62 mètres de hauteur.

« Selon les opposants au projet, "la première réunion publique a été en réalité une information donnée lors d’un office religieux". » (Le Dauphiné Libéré)

C’est totalement faux. Cette première réunion d’information a été annoncée lors d’un office, mais elle s’est évidemment déroulée dans une salle de réunion, avec des images de synthèse qui ont pu être présentées à ceux qui le désiraient. Plusieurs personnes qui n’étaient pas à l’office étaient présentes lors de cette réunion. Et trois opposants se sont tenus à l’entrée de notre propriété pour savoir qui y serait présent ; ils avaient donc eu eux aussi l’information !

« On parle de bétonnage de 30 000 m² de prairie... » (John Martin au 19-20 de France 3, le vendredi 9 août 2019)

Ces chiffres sont faux : l’emprise totale au sol du projet représente 15 652 m², comprenant église, annexes, bâtiment d’accueil, allée de desserte, parvis, passerelle, et aire de dépose des pèlerins. Autrement dit, seulement 20 % de l’emprise du terrain va être impactée. 80%  du terrain va donc rester en nature et être mise en valeur par le projet pour constituer autour de l’église un « écrin de nature ».

« La Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche sur lequel se situe la commune affirme lui aussi avoir eu les premières informations au printemps... » (19-20 de France 3, le vendredi 9 août 2019)

Cette affirmation est fausse, puisque la Présidente du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche a écrit au Préfet de l’Ardèche en mars 2019 avoir communiqué des informations à la DREAL pour l’alerter sur notre projet en novembre 2018 (soit avant même l’obtention du permis de construire).

Que voulez-vous faire ?
Consulter la consigne spitrituelle
Novembre 2019 : l'esclavage d'amour
Prier en direct avec les offices
S'informer de nos actualités
S'inscrire à nos activités
Se former grâce à nos dossiers